C’est quoi le bodypositive ?

C'est quoi le bodypositive ?

La tendance de nos jours est à la révolution dans tous les domaines de la vie quotidienne. On le constate au travers de modification de notre manière de nous nourrir, de concevoir le couple ou de bien d’autres exemples.

Le « bodypositive » est une tendance apparue aux États-Unis. Elle vise à prouver qu’il n’y a pas qu’une seule norme de beauté corporelle qui tienne. La forme du corps et ses difformités sont vues comme des atouts à valoriser et non à gommer.

 

Une construction de l’estime de soi

 

Le bodypositive touche à la psychologie des personnes. Il a été lancée en 1996 par Connie Sobczak et Elisabeth Scott avec pour principale idée de pousser des jeunes femmes rondes qui n’acceptaient leurs corps à s’aimer. Il a un double objectif, car il pousse les personnes rondes à accepter leurs corps d’une part et apprend à la société à les accepter d’autre part.

body positive 3

Le bodypositive permet par exemple aux femmes qui ont subi des modifications liées à un accouchement, un accident, ou à une prise de poids de se sentir bien dans leur peau. Il permet de rejeter l’image ringarde selon laquelle une femme ronde est forcément une femme malade ou moche.

 

Une réponse au « body shaming »

 

Le body shaming est l’éloge de la beauté avec des corps minces et de la flopée de détails qui vont avec. Elle s’est vulgarisée sur internet avec des posts de personnes et de célébrités qui montrent leur changement radical de peau. Des pertes de poids et des chirurgies esthétiques sont mises en avant. A en croire cette tendance, il faudrait que les femmes soient toutes filiformes !

body positive 2

Le body positive rejette ce diktat en plaidant pour la diversité des formes des corps. Des marques telles que Dove ont appuyé cette initiative en plaidant pour plus de responsabilités. En effet, loin d’encourager aux excès de tout genre, ce mouvement plaide pour l’équilibre. Il se sert des réseaux, des anonymes et des célébrités pour montrer que l’on peut être ronde et heureuse.

body positive 4

Il démonte aussi en bloc les valeurs prônées par le body shaming, en montrant que les contraintes qu’il fait subir aux corps peuvent mener à de la minceur extrême, de l’anorexie et donner lieu à des conséquences fatales. Des blogueurs français comme Nina Flageul, Olga Volfon, Eléonore BACHER (beauteronde.fr) et des célébrités comme Adèle et Beth Ditto appuient le mouvement à travers des interviews et des posts bruts d’un réalisme touchant.

 

 

Un commentaire


  1. J’adore ce genre d’article qui redonne du moral et de la force à tout le monde – je vous renvoie aussi à la vidéo des « feminists » contre Photoshop qui est dénonce les mêmes travers.

    Répondre

Laisser un commentaire