Dur d’être une femme ronde en Corée du sud ? Une personne qui fait plus de 5o kilos est considérée comme étant grosse !

Dur d’être une femme ronde en Corée du sud ? Une personne qui fait plus de 5o kilos est considérée comme étant grosse !

Partout à travers le monde les diktats de la mode nous veulent toute sortie du même moule.

Si en France vous faites un joli 4o, vous êtes considérée dans « la norme », sachez que dans certains pays il est difficile de faire plus d’un S sous peine de se voir affublée de « grosse » !

.

La Corée du Sud et les femmes rondes

.

Pays des K-pop (idoles de la culture pop), où les femmes sont infantilisées par des égéries ayant l’air de sortir de l’adolescence, les femmes de tailles « normales » sont souvent rejetées par le regard des autres.

Il n’est pas rare dans le métro ou les toilettes publiques de voir des publicités prônant la minceur voir l’extrême maigreur, par des slogans du genre « Quand vas-tu te prendre en main ? Combien de temps vas-tu rester ronde ? ».

En Corée du Sud, les personnes « rondes » sont souvent jugées paresseuses et ne sont mises à l’affiche que pour vanter les mérites d’appareils d’exercices physiques ou de produits minceurs.

A l’image du film coréen « 2oo pounds Beauty« , l’histoire d’une jeune obèse qui possède une voix magnifique et souhaite devenir une star de K-pop. Pour réussir à atteindre son objectif, elle fait plusieurs opérations de chirurgies esthétiques…

.

.

.

Une histoire d’esthétisme

.

Pays où la chirurgie esthétique est roi, cette pression envers les femmes « grandes tailles » vise à passer sous le bistouri. La Corée du Sud est LE pays de la chirurgie esthétique ! Nous ne comptons plus le nombre de visages retravaillés ou de nez rectifiés et comme partout ailleurs ce sont les femmes qui en sont la première cible. Selon une étude de 2o13 faite à Séoul, sur un panel de 154 étudiantes de mensurations normales, près de 6o% estiment devoir perdre quelques kilos pour être canon, et 95% d’entre elles n’aiment tout simplement par leur corpulence.

La Corée du Sud estime qu’une femme ne doit pas peser plus de 5o kg sous peine de ne plus entrer dans les normes de beauté du pays.

.

Pourtant, la beauté ronde est bien présente en Corée du Sud

.

Vivian Geeyang Kim, 1m65 et 7okg affiche fièrement sa taille 42 et offre la possibilité à toutes les Coréennes de se sentir belles dans leur corps. Ancienne mannequin qui a percé aux Etats-Unis, elle s’est rendu compte une fois de retour dans son pays, que les femmes rondes n’avaient ni vêtements, ni magazines, ni égérie. Elle a donc créé une gamme de vêtements grande taille pour toutes les femmes qui font au-delà d’une taille S. Depuis elle a même mis en place un magazine trimestriel destiné à offrir les meilleurs conseils pour s’accepter malgré la pression sociale, se mettre en valeur, se libérer du regard des autres.

Etre considérée comme étant une femme « curve » avec une taille 42, non mais franchement ! Qu’est-ce que je suis, moi alors avec mon 52… ^^

.

.

Toutes les femmes sont belles ! Quoi qu’il en soit, chaque femme est différente. Nous sommes toutes belles. Quelle que soit la taille de notre pantalon, notre plus belle richesse est dans notre cœur.

Il ne faut jamais oublier que les plus belles femmes du monde sont souvent des femmes pulpeuses et sexy telles que Marilyn Monroe, Monica Bellucci ou Sara Ramirez. Des femmes « grandes tailles » qui affichent leurs rondeurs avec fierté et volupté.

2 commentaires


  1. Idem au Japon pour lequel l’idéal de beauté est très mince !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Loading Facebook Comments ...