J’ai un membre de ma famille grossophobe. Comment réagir ?

grossophobe

C’est en 2o19, que le mot “grossophobe” fait son entrée dans le dictionnaire et commence à se démocratiser dans l’espace public. Le terme désigne l’ensemble des comportements hostiles aux personnes considérées comme grosses, en surpoids ou obèses. Bien plus que des attaques, il s’agit de discriminations qui sont particulièrement violentes et qui transforment ces personnes en victimes.

Au quotidien, les personnes rondes sont face à un flot de commentaires, d’attitudes, de regards désobligeants et la situation peut devenir très douloureuse selon les cas. Selon France Culture qui a enquêté sur le sujet, la grossophobie serait même l’une des discriminations les mieux acceptées dans la société.

De nos jours, il est difficile d’être gros, il n’y a qu’à regarder la télé ou les couvertures de magazine. Toutefois, cette discrimination physique ne date pas d’hier. En effet, nous avons beaucoup d’idées reçues sur la question qui n’est toujours pas élucidée. Dans le travail, comme dans la sphère privée, la grossophobie engendre des attaques perpétuelles qui stigmatisent une partie de la population, simplement pour notre physique, jugé hors-normes pour certains, alors qu’ils n’ont rien de plus normal.

Qu’il s’agisse du domaine public ou dans l’environnement familial, ces atteintes sont graves et je peux l’affirmer, peuvent conduire à du harcèlement et sont punissables par la loi. Comment réagir face à une personne grossophobe au sein même de votre famille ? Découvrez les 4 étapes.

grossophobe
Photo de fotografierende provenant de Pexels

1. Dire non !

Ne plus accepter, mais reconnaître que les discours grossophobes prononcés même au sein de vos familles ne sont pas admissibles. Dans un premier temps, dites-le à vous-même, dans votre tête, s’il le faut répéter-le. “Je ne peux pas accepter des paroles grossophobes, car ces idées ne sont pas bienveillantes”. “Dans ma vie, je ne veux plus subir ces humiliations, c’est terminé”. Dites STOP !

2. Réagir

C’est le moment d’affronter les paroles grossophobes et de s’exprimer clairement face à ces personnes. “Ce que tu fais, c’est grossophobe”. Énoncez les propos discriminants tout en expliquant point par point que même si ces discours sont prononcés pour votre “soi-disant” bien-être et pour vous pousser à faire attention à votre santé, etc. Ne pas hésiter à réagir de manière ferme, posez vos limites. Si ces personnes souhaitent vous côtoyer et se disent faire partie de votre entourage, ils ou elles devront accepter que la grossophobie soit la limite à ne pas franchir avec vous.

grossophobe
Photo de Dellon Thomas provenant de Pexels

3. Faire le tri dans vos relations

Vous avez scrupuleusement bien suivi les premières étapes, le constat a été posé. Vous vous êtes exprimé et vous avez été entendu. Si malgré tout, une personne poursuit les attaques grossophobes, c’est le moment de faire sortir cette personne de votre vie. C’est le moment de changer de parcours de vie et de s’éloigner de ces individus, car ils sont devenus toxiques pour vous. Ils ne méritent pas votre attention.

4. S’affirmer

Vous critiquez sur votre poids, tentez de vous rabaisser, c’est vous humiliez… Point final !

Voyez les choses autrement…

C’est le moment de comprendre que ces personnes se sentent menacées par vous. Non seulement, ce sont elles qui ont peur de prendre du poids et qui se restreignent dans leurs choix alimentaires, mais en plus lorsqu’elles vous voient, elles constatent que vous le vivez bien et croyez-le ou non, cela les intimide. C’est certain !

Photographie de couverture : Wendy Wei provenant de Pexels

Le partage c'est la vie !

2 commentaires


  1. Comment se defendre quand on est la cible d’attaques verbales ? Comment repondre a des propos manipulateurs ? Les preconisations de Mathilde Levesque, auteure de « La Tete haute » et du psychiatre Christophe Andre pour savoir comment reagir dans un contexte violent.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Loading Facebook Comments ...