Au Japon, le rockabilly a la côte !

Au Japon, le rockabilly a la côte !

Le Japon ne manque jamais de faire preuve d’originalité, et cette fois encore, ce pays nous a réservé quelques surprises ! Le rockabilly s’est fait une place en plein cœur de Tokyo, et sa popularité ne cesse d’augmenter. Chaque dimanche, le parc Yoyogi est le lieu de rendez-vous pour les lunettes de soleil, le peigne et la veste en cuir !

L’histoire du rockabilly au Japon

Le rockabilly ne vient pas d’arriver au Japon, il s’est installé vers 1958 en séduisant rapidement avec son rythme très dynamique. Ce mouvement s’est installé dans les cafés de Tokyo en premier lieu et les jeunes n’ont pas tardé à adopter ce style décalé pour s’affirmer avec cette nouvelle musique. Ce bout de culture a été ajouté à celle japonaise et c’était bien plus qu’un effet de mode.

Le rockabilly a été un moyen parfait pour se rebeller contre les règles de la société jugée trop rigide. La musique a donc permis de trouver un sentiment de liberté et cela a donné lieu a de nombreux gangs rockabilly.

Mais cette tendance n’a pas duré puisque les autorités japonaises ont interdit la diffusion de cette musique et le mouvement a fini par s’éteindre très rapidement.

A présent, le rockabilly retrouve une place et semble plus fort que jamais !


© Karl Stanton

Des tenues rockabilly à venir admirer

Si vous voulez voir un gang rockabilly lors de votre visite au Japon, il faudra venir à Tokyo pour vous rendre au parc Yoyogi le dimanche ! Mais vous avez également une chance de croiser un gang à Harajuku. Ces gangs sont passionnés par une même culture mais aussi par le besoin de vivre une vie à part lors du rassemblement.

© Mary Cherry

Et pour se couper de la vie normale un instant, il faut adopter un look précis ! Les hommes sont en noir avec une veste en cuir et un jean 5o1, des lunettes de soleil et une coupe banane parfaitement gominée. Les femmes ont un look quelque peu différent avec un air faussement sage inspiré des films de l’époque : robes fleuries jusqu’au mollet, coupe proprette et cardigan pour finaliser le look. Mais celles voulant montrer un look de bad girl ajoute une veste écolière du type « footballeur », sans oublier le maquillage rétro et le bandeau dans les cheveux.

Le rockabillly a donc fait sa place au Japon et se divise en plusieurs gangs formant un club convivial pour danser et profiter de la vie !

Photographie de couverture : Ferwulf-123rf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Loading Facebook Comments ...