La réalité des morphologies des femmes Françaises

La réalité des morphologies des femmes Françaises

Pour dénoncer les diktats que les magazines imposent aux femmes et la souffrance que celles-ci ressentent devant les corps parfaits de mannequins, rétablissons les vérités sur les corps des femmes françaises. Des chiffres qui vont nous faire du bien car la réalité de nos morphologies est bien loin des mirages projetés par l’industrie et les médias.

 

legging-long-coton-stretch-noir-grande-taille-femme-ee429_3_lpr1

Les mensurations moyennes de françaises sont de 93,7 cm de tour de poitrine, 79,9 cm de tour de taille et 93 cm de tour de hanches. Celle d’un mannequin : 9 cm de poitrine, 6 cm de tour de hanches et 85 de tour de taille.

Les tailles des françaises sont pour 55.6% d’entre elles les tailles 38, 4 et 42. 29,3% des françaises font un 44,46 ou 48. Et 1.6% font une taille 5, 52 ou 54.

La pointure moyenne de chaussures et le 37 ou le 38, seulement 2% des Françaises font plus que de 42.

1 femme sur 3 a du mal à trouver des vêtements qui correspondent à ses mensurations.

Il y a des gros écarts de taille entre les marques. Pour une taille jean de 4, 4,6 cm de tour de taille d’écart entre les marques CetA et Zara. Presque 1 cm d’écart de tour de poitrine pour un chemisier de taille 8, entre les marques de Camaîeu et Zara.

En 4 ans, les femmes ont grandi de 2 cm et pris 2 kilos.

morphologie

La silhouette en A, épaules étroites et hanches larges, est la plus répondue chez les Françaises, soit 25,8%. La silhouette en V, carrure large et hanches plus étroites, domine chez les 45 – 54 ans soit 38%.  La morphologie rectangle que l’on appelle encore morphologie en H, se caractérise par des hanches et des épaules à peu près de même largeur. Ainsi, les épaules sont plutôt imposantes et carrées, tandis que la taille est peu marquée. Et la silhouette des mannequins, ne représente moins de 5 %  des silhouettes des Françaises.

 

 

Les sources : ClickNdress, Marie France, Institut Français du Textile et de l’Habillement.

 

 

 

Laisser un commentaire