Harcèlement sexuel : le « slutshaming », c’est quoi ?

Harcèlement sexuel : le « slutshaming », c'est quoi ?

Le slutshaming peut se traduire par l’humiliation ou l’intimidation des « salopes ». C’est un concept provenant de féministes Nord Américaine jugeant un comportement qu’elles considèrent comme inapproprié voir un harcèlement sexuel. Néanmoins, il se retrouve de nos jours dans toutes les cultures et sociétés.

 

Harcèlement de rue

 

Ce jugement du premier abord, nous concerne tous. Nous avons été élevés en apprenant à refréner ce qui n’est pas toléré par la société.

Quelque soit notre religion, le sexe a toujours été un sujet tabou. Pour les plus conservateurs, le rapport sexuel quel qu’il soit, est intolérable avant le mariage.

Mais il serait trop simple de dire que la seule cause est notre éducation.

Notre subconscient a des désirs et des envies, que nous refrénons par peur du regard de l’autre. Quand nous observons des personnes qui ne refrènent pas leurs envies et profitent de la vie, nos barrières sont atteintes et un phénomène se déclenche : la jalousie.

Toujours par peur du regard de l’autre, il est plus simple de juger et de dénoncer, que de se libérer. Ainsi de plus en plus de femmes sont harcelées dans les rues. Il est loin le temps de « la mini jupe » !

16392102 - a young woman in an underpass

Le slutshaming peut être physique ou verbale. Dans certains pays, les femmes sont tuées, maltraités ou emprisonnés si elles ont une vie sexuelle libérée ou juste des parties de leur corps dévoilées.

Ces attaques peuvent provenir de femmes et de hommes. A travers d’insultes public ou privée, via les réseaux sociaux, dans la vie professionnelle ou dans la rue, tous les moyens sont utilisés pour blesser les femmes.

Les libertés de la femme sont en tous points attaquées, il est très difficile pour une femme d’assumer ses choix.

Ce phénomène de société peut aussi être observé pour l’homosexualité et la bisexualité. Le problème étant toujours que ces personnes assument leur sexualité et ne répondent pas aux codes de la société.

Les tenues des femmes

 

Ce terme désigne principalement le jugement de la sexualité des femmes. Les personnes jugeant ayant des idées strictes et bien définies, ne supportent pas que certaines femmes puissent avoir des comportements plus libérés (une femme qui porte une mini-jupe, montre ses jambes, etc…).

En effet, dans notre société, une femme ayant des rapports sexuels sans être en couple ou mariée, est considérée comme une « salope ». Et c’est bien triste !

Cela peut également concerner leur tenue vestimentaire qui peut être sexy ou mettre leurs attributs en valeur (décolleter, mini jupe, maquillage, talon…).

Bien que les mentalités ont évolué, cette évolution concerne principalement les hommes. Il n’existe pas d’équivalent masculin pour « salope ». Ces derniers peuvent même être considérés en héros, s’ils comptabilisent de nombreuses partenaires. En revanche, les femmes seront toujours jugées et accusées si elles assument leur sexualité. Et, c’est bien dommage !

Plusieurs causes expliqueraient cela : la pornographie de masse, gratuite sur le net et l’image de la femme dégradée dans les campagnes publicitaires.

 

Nous avons le droit de porter ce que nous voulons, de se faire jolie et belle ! Ne laissons pas quelques idiots dictés notre vie…

18 commentaires


  1. Ce serait bien que les choses changent oui. On est en 2017, et certains hommes pensent encore à nous comme des objets dont ils font ce qu’ils veulent. 🙁

    Répondre

  2. Les harcèlement deviennent de plus en plus violent :/

    Répondre

  3. Il faut en parler encore et encore pour faire changer les choses ! Mais c’est pas gagné…
    Il faut surtout éduquer nos enfants pour que nos filles puissent avoir le choix de porter ce qu’elles veulent sans peur du regard de l’autre…

    Répondre

  4. Un sujet très intéressant qu’il faut dénoncer encore et encore pour que cela cesse. Peut-être qu’à long terme, nous arriverons à faire changer les mentalités.

    Répondre

  5. Olala mais comme je suis d’accord avec toi. Mnt l’équivalent de salope c’est don juan… et bien désolée mais non ca ne veut pas dire la meme chose. J’ai vu un film récement qui s’appelle le viol et qui explique le calvaires de 2 femmes violée et qui se battent en justice car le viol n’était pas reconnu. Elles ont eté les premiere a gagner un proces pour viol.
    J’ai adoré ton article si on peu dire ca…
    Les femmes sont jugées sans cesse par leurs tenues ou attittude. C’est penible
    Bisous

    Répondre

  6. Coucou,
    Je n’avais jamais connu le harcèlement de rue jusqu’à aller à Paris. Je devais rejoindre mon mari à 20m de moi, j’ai eu 4 réflexions bien dégueulasses… Un combat important !
    Bises. Elodie.

    Répondre

  7. Je ne sais pas si un jour nous pourrons nous habiller comme on le veut, nous coiffer comme on le veut, nous maquiller comme on le veut et surtout sortir sans avoir peur de rentrer tard le soir !
    Ca me dépasse sérieusement … Surtout lorsque j’entends des choses style « vu comment elle s’habille, faudrait pas qu’elle s’étonne si… » Si quoi ?
    Espérons que cela change !!
    Elsa

    Répondre

  8. Un article qui malheureusement et vraiment d’actualité. Il y a encore beaucoup à faire concernant les femmes et encore beaucoup de préjugé à abattre.

    J’ai regarder une vidéo d’un homme qui disait  » Mais qu’est-ce qu’elle vous en fait les femmes pour leur en foutre plein la gueule ? « . J’ai trouvé ça tellement juste.

    Répondre

  9. Coucou 🙂 merci pour ton article intéressant il faut en parler de ce genre de sujet!

    Répondre

Laisser un commentaire