Un mannequin « plus size » en couverture d’un magasine sportif

Un mannequin "plus size" en couverture d'un magasine sportif

Quand on pense à la publicité liée à la culture de fitness ou aux salles de gyms, on voit les contours d’un corps de femme parfait. Un corps en « v » dessiner et musclés. Et les magasins du milieu n’ est pas en reste. L’idée de voir une fille ronde dans l’une de ces publicités paraitre être une idée impensable. C’était sans compter du modèle, Erica Jean Schenk fait la première couverture du magasine « Women’s Running« . Peut être un beau rappel que les coureurs femmes sont de toutes formes et de tailles?

 

 

« Women’s Running » est un magasin de succès, lié à la pratique de la course à pied. Il couvre plusieurs aspects de la pratique de ce sport : beauté, la réussite, le vestimentaire, l’équilibre.  La course pour femmes dispose d’un éditoriale de qualité qui motive les femmes à une activité sportive et à adopter des habitudes alimentaires saines.

 

running5

Erica Jean Schenk est un mannequin connu aux etats-unis, mais aussi une véritable sportive. Elle fait aujourd’hui la couverture du magasine mensuelle. 18 ans qu’elle pratique la course et joue au running4volley-ball depuis son enfance. Elle parle également des propos liés aux jugements des corps:

Selon elle « Les femmes de toutes les tailles méritent d’être félicités pour la pratique d’un sport … et méritent une présence dans les médias. A quoi un ressemble un coureur de toute façon? Dans la culture fitness et des salles de gym, avoir de la graisse ou des formes devient une honte. Pour beaucoup, malheureusement, les notions de fitness et de l’apparence sont liés, et il est donc impératif que les athlètes ont un certain « look » attendu.  Il s’agit bien sûr d’un cliché! »

Voilà pourquoi,Erica Jean Schenk, est heureuse d’être en couverture d’Aout de « Women’s Running ». En voyant, Erica forte et confiante, à travers cette couverture est un beau rappel que les coureuses sont de toutes formes et de toutes tailles. Il n’y a pas de « look » unique de coureur et il n’a pas besoin d’être.

 

 

Reconnaître enfin sur une couverture d’un magasine sportif que « votre poids n’a pas d’importance » est une étape vers une prise de conscience. Peut être vers un changement des mentalités. Une couverture de magazine n’est peut être pas une panacée, mais il est un rappel que toutes personnes, quel que soit son physique peut pratiquer ce sport.

 

 

 

2 commentaires



  1. Je connais cette revue et ce mannequin qui, comme de nombreuses américaines est ronde, bien vêtue , belle et désirable. Aux U.S.A. être ronde est un critère de beauté et s’ apprécie. La mode vestimentaire correspond aux tailles + 44 sans affubler les femmes de modèles vieillots et mal coupés. A chacun des mes retours de voyage depuis les U.S.A. je ne peux que déplorer le fait que les femmes rondes soient mal traitées par la pression sociale. En France, être ronde cela signifie: excès alimentaires et laisser- aller……

    Répondre

Laisser un commentaire