Stop aux clichés

Les femmes rondes, fortes ou obèses ne sont pas forcément malades !

Il est très vite facile de tirer des conclusions en constatant des rondeurs chez une personne. Mais il ne s’agit pas forcément d’un signal de santé en danger. De nombreux médias et messages publicitaires associent l’obésité au diabète voire aux risques vitaux d’insuffisance cardiaque ou respiratoire. Ne nous alarmons pas̷ Certaines personnes rondes, fortes ou obèses ne souffrent pas de graves maladies. . Pourquoi cet écrit ? . Le 14

Arrêtons de se comparer aux Miss France. Elles ne représentent pas la morphologie moyenne des femmes françaises !

Décembre, Noël approche, le froid est là̷ Alors que nous sommes toutes bien emmitouflées, chaque année, arrive le jour où les candidates à l’élection de Miss France débarquent sur le petit écran. Elles sont plus parfaites les unes que les autres alors que nous à cette période pensons plutôt, fêtes de fin d’année, raclette, chocolat chaud, soirée au coin du feu̷ Surtout, ne commençons pas à culpabiliser en pensant aux

Arrêtons les clichés, les femmes rondes peuvent, elles aussi, faire de la trottinette !

Tous les types de déplacement existent de nos jours, à pied, à cheval, à vélo et à trottinette ! Appelée aussi patinette, cet engin léger et tellement pratique d’utilisation ne s’adresse pas uniquement aux personnes sveltes et aux sportifs de haut niveau. La « trotti », c’est la liberté de se faufiler partout à l’allure souhaitée. C’est la possibilité d’aller vite tout en restant en sécurité sur le trottoir. Les

Les clichés sur les sage femmes... ce n'est pas que des accouchements ! Un homme peut-il devenir sage femme ?

Cela fait des siècles que le métier de sage femme existe et ce sous plusieurs formes. De nos jours, on remarque un bon nombre de clichés sur le métier, mais il faut savoir que la plupart de ces clichés sont juste des idées reçues. Aussi, la question se pose souvent de savoir si le métier de sage femme est purement destiné à la gente féminine. Ces quelques lignes pour vous

Pourquoi certaines personnes détestent les gros !

Ce n’est pas une surprise, avoir des kilos en trop entraîne un jugement de la part de la plus grande partie des citoyens. Pourquoi ce regard est-il aussi négatif envers les personnes rondes alors que nous n’avons commis aucun crime ? La discrimination des gros est fortement présente, être différent n’est pas acceptable face aux clichés tenaces ! Comme je le disais sur mon post instagram du 7 février dernier :  »

Stop aux clichés : les femmes n'ont pas d'humour ! Vrai ou faux ?

On connait tous cette expression « femme qui rit, à moitié dans son lit ». On peut donc dire qu’un homme qui a de l’humour, c’est une chose qui ne surprend personne et il s’agit même d’un prérequis la plupart du temps. Mais qu’en est-il des femmes et de l’humour ? Cela fonctionne-t-il comme avec les hommes ? Ou les femmes ont-elles un humour qui se construit différemment ? Cet article vous dira tout !  

Femme ronde : laissez-moi manger tranquille… Clichés sur les gros !

Lorsque l’on est ronde, on a souvent affaire à des réflexions sur notre alimentation, le manque de sport et bien plus encore. Les rondeurs sont mal vues dans la société et cela est généralement considéré comme une faute.   La personne ronde se retrouve d’ailleurs victime de discriminations et jugements injustifiés par rapport à sa silhouette. Les clichés ne manquent pas̷ Certains parlent même de grossophobie. Je connais cela, malheureusement

Stop aux clichés : les femmes rondes peuvent aussi faire du sport !

Le sport n’est que très rarement associé aux rondeurs du corps car on considère souvent qu’une personne est ronde à cause d’un manque de sport et d’une mauvaise alimentation. C’est faux ! Mais, le sport est-il réservé aux femmes minces et trop difficile pour les rondes ?     Mon expérience mitigée   J’ai eu l’opportunité de pouvoir échanger avec un kinésithérapeute sur le sujet. J’ai appris que je fessais déjà

Elise Gravel : des illustrations qui luttent contre les stéréotypes de genre chez l'enfant

L’illustratrice Elise Gravel,  de Montréal, a eu la merveilleuse idée de produire des affiches pertinentes pour le grand public dans le but de lutter contre les stéréotypes de genre chez l’enfant. L’objectif est de briser les clichés chez les plus jeunes. Elise Gravel encourage ainsi les parents et les professeurs à communiquer sur le sujet ; soit en placardant les affiches dans les salles de classe ou dans les chambres.   Sur

Stop aux clichés : quelle est l’image de l’homme dans les publicités

Dans le monde de la publicité, les stéréotypes sur les femmes sont fortement répandus. De plus en plus, les hommes doivent aussi faire face à leurs stéréotypes. La représentation qui est faite de l’homme est celle d’un être fort, solide, viril, tenace et charmeur. Le cow-boy de « Malboro » et les superbes hommes costauds et sportifs des déodorants « Old Spice » sont de parfaites illustrations. Dans plusieurs publicités, cette représentation de l’homme