Est-il possible de grossir des seins naturellement… ou éviter qu’ils tombent ?

Est-il possible de grossir des seins naturellement... ou éviter qu'ils tombent ?

Grossir des seins ou éviter la poitrine qui tombe, sans passer par la table d’opération est-ce réellement possible ? Ou ne serait-ce qu’un doux rêve ? Ou bien encore une fausse promesse servant à arnaquer de nombreuses femmes ?

.

En réalité, bien qu’il ne faille pas non plus s’attendre aux mêmes résultats que la chirurgie plastique, certaines méthodes et la pratique peuvent aider à développer la forme de sa poitrine. Qu’il s’agisse de l’usage d’herbes médicinales ou bien certains exercices régulièrement, ces solutions sont non seulement naturelles et douces, mais sont en outre, comparées aux autres choix, plus économiques.

.

Utiliser des herbes médicinales et huiles essentielles

.

Les plantes présentent pour la plupart des propriétés médicinales que peu d’entre nous ne connaissons réellement. Malheureusement peu partagés, les secrets des plantes sont souvent connues par le bouche-à-oreille. Ces herbes dispersées un peu partout à travers le monde, permettent pourtant de résoudre presque n’importe quel problème. J’utilise beaucoup les huiles essentielles que ce soit pour des bains d’huile pour des cheveux doux ou pour des soins du visage. J’aime cette méthode naturelle. Je veux éviter les produits chimiques le plus possible.

.

Photographie de engin akyurt de Pixabay

.

Ainsi, pour permettre de grossir des seins naturellement ou éviter qu’ils tombent, l’usage de plantes telles que le fenugrec, qu’on appelle également sénégrain est intéressante. Cette dernière, originaire d’Afrique du Nord, est reconnue en France comme plante médicinale. Elle offre aux femmes qui la consomment, entre autres propriétés, la possibilité de voir leurs seins prendre ou reprendre du volume. En effet, grâce à un mélange de protéines spécifiques, le fenugrec permet la stimulation des cellules qui contrôlent la création du tissu mammaire, entraînant par conséquent le développement de la poitrine qui gagne en volume.

D’autres plantes seront utiles. C’est par exemple le cas du fenouil, ou bien encore du palmier, du kava et de nombreuses autres plantes et herbes médicinales sur lesquelles il conviendra d’effectuer une recherche documentaire, avant d’en constater l’efficacité réelle.

Attention, ces huiles essentielles peuvent être dangereuses si elles sont mal utilisées. Par exemple, la cannelle à forte dose brûle. Je sais de quoi je parle. J’avais fait un soin des pieds avec de la cannelle et de niaouli. Je me suis retrouvée avec des brûlures car je n’avais pas respecté les doses. Ne faites pas comme moi… Ne mettait pas la moitié de la fiole ! ^^ Seules quelques gouttes suffisent… ou alors, vous pouvez trouver des crèmes déjà prêtes sur le net.

.

.

Des exercices réguliers aident à prendre soin de la poitrine

.

Je ne sais pas pour vous… Mais les régimes à répétition, a entraîné une poitrine qui tombe. Je ne sais pas si la génétique est la cause ou le faite d’être ronde ou encore l’effet yo-yo.  Un complexe, je l’avoue ! ^^

Pour grossir des seins naturellement et éviter qu’ils tombent, des séances d’exercices physiques doivent être effectuées à intervalle réguliers pour obtenir de réels effets ! Les exercices physiques permettent de muscler le corps. En pratiquant une activité physique régulière, on développe ainsi des ensembles musculaires particuliers, spécifiques à chacune des activités existantes.

Par exemple, on conçoit naturellement qu’un cycliste aura tendance à développer plus fortement les muscles de ses jambes, qu’il sollicite durant l’exercice. Or, les muscles situés derrière les seins aussi peuvent être stimulés. En faisant ainsi de ces muscles l’objet de séances d’exercice physique, ces derniers se développeront, permettant à la poitrine de gagner en volume de manière visible et éviter qu’ils se « relâchent ».

Afin d’arriver au résultat souhaité, il convient par exemple de pratiquer des séances alternant des mouvements de « développé-couché », ciblant spécifiquement les muscles pectoraux, avec des séries de pompes visant quant à eux les triceps. Et oui, des pompes !!! ^^

Voici une petite vidéo de la youtubeuse Mathilde LT de la méthode que j’utilise. Je fais ces mouvements pendant 5 minutes avant de dormir. =)

Il est important de commencer à pratiquer les activités sans chercher à se dépasser. Il faut savoir écouter son corps pour éviter les blessures. C’est la régularité qui donnera pleinement les effets escomptés. En multipliant le nombre de séances, en pratiquant régulièrement ces exercices, plusieurs fois par semaine.

Par contre, je tiens à dire que ces exercices ne sont pas des « solution-miracles ». Je le fais car c’est un complexe et qu’étrangement, cela m’aide à accepter mon corps. Mais, j’ai conscience que les résultats, visuellement, sont minimes, surtout avec mon bonnet E. J’ai conscience que si je souhaite des meilleurs résultats, il faut que j’utilise d’autres outils comme des machines ou de la chirurgie esthétique. Je ne suis pas contre la chirurgie esthétique… mais ce n’est pas mon choix… =) Je veux apprendre à aimer mon corps. Alors, je préfère essayer les crèmes à base d’herbes médicinales et les petits exercices de musculation qui ne peuvent pas me faire de mal ! ^^ Et j’espère qu’un jour cela ne sera plus un complexe.

.

Photographie de couverture : Klaus Hausmann de Pixabay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Loading Facebook Comments ...