M6 Audition secrète : rencontre avec la belle chanteuse Eléonore Hamery en 1o questions.

M6 Audition secrète : rencontre avec la belle chanteuse Eléonore Hamery en 1o questions.

Il y a quelques jours, j’ai été contacté par une lectrice me présentant une jeune chanteuse : Eléonore Hamery, Assistante maternelle à Roubaix. Elle est belle, gentille et talentueuse.  Elle a participé à la nouvelle émission de M6 « Audition Secrète ». Sans le savoir, elle a passé une audition… Elle a enflammé le plateau avec sa voix. Elle possède un potentiel incroyable.  Je voulais en savoir un peu plus sur son parcours en 1o questions :

 

Quel est ton parcours musical ?

 

J’ai commencé la musique à l’âge de 11 ans. J’ai d’abord fait deux ans d’alto avant de commencer mon apprentissage du chant lyrique à l’âge de 13 ans. J’ai commencé parce que je voulais savoir chanter comme Tarja Turunen, la chanteuse de Nightwish à l’époque, dont j’étais fan. Au bout de trois ans je suis entrée en TMD (technique musique et danse). J’ai eu mon bac et j’ai commencé à passer des concours d’entrées dans les écoles. Après avoir été sur la liste d’attente à la Guildhall of Music and Drama de Londres, je suis finalement partie étudier à Toulouse, au CRR. C’est durant ces années-là que j’ai finalement décidé de partir dans la musique actuelle, après une longue réflexion.

eleonore hamery by Céline Mangin

Photographie : Céline Mangin

J’étais aussi admirative de Tarja Turunen à l’adolescence. Je suis curieuse de connaitre tes influences musicales ?

 

Mes influences sont vraiment variées. Je suis fan de chanteuses telles que « Bjork, Kimbra, Emilie Simon ou encore Camille ».  J’aime particulièrement le fait que leur musique ne s’arrête pas à un seul et même style. Parfois leur son est pop, parfois il y a des sonorités jazzy et soul, ou encore folk ou même rock.. C’est cette ouverture d’esprit et de créativité que je cherche dans ma propre musique !

 

Qu’est-ce que tu écoutes en ce moment ? 

 

En ce moment j’écoute en boucle « Taste » de Betty Who. J’ai littéralement adoré son clip ! Et sinon « Fall in Line » de Christina Aguilera et Demi Lovato. J’aime beaucoup le message de cette chanson, très féministe. En dehors de ces deux chansons, j’écoute beaucoup de piano et de rock ces temps-ci. D’un côté Liszt, de l’autre Juliette and the Licks !

 

Tu sembles très épanouie quand on te regarde chanter, que veux-tu qu’on retienne de toi, une fois qu’on l’a écouté ?

 

D’abord, merci. Ensuite, je dirais que je voudrais qu’on se souvienne de moi comme quelqu’un d’honnête et de franc dans ma musique. Je veux partager ma musique et mon travail avec mon public, et je veux le faire le plus honnêtement possible. C’est la raison qui me pousse à écrire ma propre musique. 

celine mangin

Photographie : Céline Mangin

L’artiste avec qui tu rêves de faire un duo ?

 

Il y en a tellement… Je pense quand même à Jessie J, parce que cette femme est littéralement incroyable. Elle peut tout chanter, et elle travaille énormément. Ce sont des qualités que j’admire particulièrement chez un artiste. Kimbra aussi, parce que j’adore son univers musical. Chez les chanteurs français, je pense à Camille ou à Juliette. J’aime énormément leur musique, que je trouve vraiment originale et bien écrite.

 

Penses-tu que ton style est indissociable à ton style musical ? 

 

Je n’ai pas vraiment de style, je crois. Oui je suis ronde, ou grosse, si on veut vraiment être honnête, mais je ne me caractérise pas par ça. J’assume mon corps parce qu’il est tel qu’il est, et que je ne vois pas pourquoi je devrais me détester pour ce que je suis. Mais si j’étais plus mince, et si mon style vestimentaire évoluait, ça ne voudrait pas dire que je ne serais plus moi. Or ma musique, c’est moi, pas mon apparence. J’aime me faire jolie et me sentir belle et sexy, mais j’aime aussi être à l’aise, et ne pas porter de vêtements inconfortables juste pour jouer sur l’apparence. 

 

Moi, je trouve que Eléonore est une très belle femme. As-tu un rituel avant de monter sur scène ?

 

Oui, j’ai toujours besoin d’un moment de silence. Je m’assoie dans mon coin, au calme, je ferme les yeux et je fais le vide en moi, en respirant profondément. Avant un concert, ça s’agite toujours, le trac monte. Pour qu’il ne devienne pas un mauvais trac, j’ai besoin de me recentrer sur moi-même, de me couper de tout le monde pour me concentrer. Lorsque le calme est là, en moi, je peux y aller. A partir de là, le trac est remplacé par l’excitation de monter sur scène, et je sais que ça va bien se passer. C’est un sentiment absolument formidable.

Comment gères-tu l’après de ton passage sur l’émission M6 ?

 

Le tournage de l’émission était vraiment une expérience exceptionnelle. C’était vraiment cool. J’ai rencontré des gens formidables, et je suis heureuse d’y avoir participé. Maintenant j’essaie de faire de mon mieux pour exploiter la visibilité que j’ai eue suite à l’émission. J’ai été extrêmement surprise par les retours du public. Quelque part, je pensais vraiment recevoir des commentaires négatifs liés à mes rondeurs. J’ai été ravie de voir qu’au contraire, cela mettait les gens en colère que l’une des raisons de leur refus ait probablement été mon poids. Comme je l’ai dit à la suite de l’émission, personne ne m’a manqué de respect durant le tournage. Je pense néanmoins que cela joue. Une femme, grosse qui plus est, qui n’a pas peur de s’affirmer, ça en fait flipper plus d’un. Ils veulent le talent mais si le physique n’est pas « habituel », ils craignent que ça ne devienne péjoratif pour les ventes. C’est un business. Dommage pour eux !

 

Malheureusement, je suis d’accord avec elle. Pourtant, elle ne manque pas de talent. Et je ne pense pas que ses rondeurs feraient baisser les ventes. Nous avons déjà eu des chanteuses rondes avec de grandes carrières. Beth Ditto, Adèle, Marianne James, Miss Platnum, Juliette Katz et Sausan Boyle sont des poids lourds de la chanson. Sans parler de Aretha Franklin… mon idole ! 

Notre monde devient de plus en plus superficiel ! 

 

Comment appréhendes-tu la relation au public ?

 

Beaucoup de gens ont tendance à me prendre pour quelqu’un de condescendant, à cause de ma manière de parler, ou à croire que j’ai la grosse tête, parce que je m’assume. Ça peut parfois être difficile donc. Mais comme je l’ai expliqué plus tôt, j’essaie d’être la plus honnête possible, que ce soit dans ma vie privée ou dans ma vie artistique. Je pense que le public qui a su m’apprécier, voir cette honnêteté, et cette franchise qui me caractérise. J’essaie juste de rester moi-même !

hamery eleonore

Photographie : Leva Art

Comment vois-tu l’avenir ?

 

Je continue de travailler. C’est peut-être bête, mais c’est vraiment le plus important je pense. Le travail constitue à la fois mon passé, mon présent et mon futur. Je bosse actuellement sur un programme jazzy/rétro pour un concert qui aura lieu le 8/9 sur la métropole Lilloise pour les deux ans de l’association burlesque « Belette Académie ». Et en parallèle je bosse actuellement sur mes propres morceaux, qui seront publiés prochainement sous forme de démo. Je veux tout faire pour pouvoir vivre de ma passion sans me trahir. Arrêter de me planquer aussi. C’est fou ce que j’ai pu me cacher jusque-là !

 

Eléonore est une femme très gentille avec qui j’ai eu la chance de pouvoir échanger. C’est une belle découverte ! J’adore sa voix qui est magnifique et puissante. Elle mériterait amplement d’être plus connue. Dans nos échanges, elle m’a aussi révélé qu’elle avait beaucoup travaillé sur sa voix. On peut s’en apercevoir notamment sur sa chaîne Youtube où elle poste régulièrement des enregistrements. C’est une femme ronde magnifique et j’ai été impressionné par son compte Instagram. Elle peut faire une carrière de modèle photo « grande taille » ! Les photos  nous montrent une femme joyeuse et surtout photogénique.

J’espère qu’elle arrivera à faire carrière dans la musique. Vous pouvez suivre son actualité sur sa page Facebook.

 

Photo de couverture : Pic by @leya.art



Laisser un commentaire

Loading Facebook Comments ...