La discrimination dans l’emploi des personnes grosses… Quand l’apparence est plus importante que les compétences !

La discrimination dans l’emploi des personnes grosses… Quand l’apparence est plus importante que les compétences !

L’apparence joue un rôle très important dans la société qu’on le veuille ou non. Les choses commencent à changer progressivement mais il reste encore beaucoup de chemin à faire, et ce, sur tous les niveaux. J’ai connu la discrimination à l’emploi ! Mon apparence ne convenait pas au poste…

 

En effet, une femme en surpoids sera bien moins complimentée sur son apparence qu’une autre femme répondant aux critères de beauté véhiculés par les médias. Cette constatation est valable au quotidien, alors qu’en est-il pour le travail ?

 

discrimination emploi

 

Trouver un emploi avec un physique de femmes rondes

 

Aujourd’hui, trouver un emploi relève très rapidement du parcours du combattant. Il faut être diplômé, qualifié, avoir des années d’expériences et être jeune. Réunir tous ces critères devient de plus en plus difficile face à des employeurs toujours plus stricts. Et concernant le physique, qu’en est-il ?

Il est illégal en France de discriminer un candidat pour son physique, de lourdes peines peuvent être appliquées si le candidat prouve la discrimination. Mais comment le prouver ? Un enregistrement n’est pas pris en compte lors d’un procès et ce sont des paroles. Il n’y a pas de preuves écrites…

 

emploi grosse

 

Les recruteurs risquent très gros s’ils refusent un candidat qui n’est pas assez beau pour eux. Et pourtant, de nombreuses études montrent que la discrimination est bien présente lors des embauches. Elle est très souvent inconsciente et donc difficile à combattre. En effet, les médias véhiculent des personnes jugées belles et répondant à certains critères (grands, musclés, de beaux cheveux, des courbes harmonieuses, un poids contrôlé ne montrant aucune graisse…). Les recruteurs se retrouvent avec ces critères en tête lors du passage d’un candidat ; il est donc difficile pour une personne ronde comme une personne de couleur de faire bonne impression au premier regard.

Je l’ai vécue plusieurs fois. Après plusieurs années d’études supérieures, j’ai recherché un boulot dans le commerce. J’ai faits plusieurs entretiens d’embauche. J’ai entendu des propos comme « Vous n’avez pas la personnalité de la marque ! », « Vous n’avez pas le physique de l’emploi, je vous vois plus dans un bureau ! » ou, le pire, « Vous devez perdre du poids pour travailler chez nous ! ».  Heureusement, ce n’est pas le cas de toutes les entreprises, mais je trouve que c’est particulièrement présent dans certains milieux.

 

emploi rondes

Être beau serait plus important que de posséder des compétences ?

 

Une personne jugée grosse, par exemple, pourra rencontrer des difficultés pour décrocher un job face à une concurrence « belle » qui part avec des points d’avance en faisant une première bonne impression physique. Des employeurs confondent « beauté » et « compétences » !

Les femmes sont malheureusement plus touchées que les hommes, et cela se retrouve bien plus dans certains secteurs. Par exemple, une vendeuse de prêt-à-porter ou de produits de beauté sera la plupart du temps totalement conforme aux critères de beauté que l’on retrouve dans les médias. Pourquoi ? Tout simplement parce ces femmes vendent les produits et la marque. Un grand nombre de consommateur n’aura pas la même approche en étant accueilli par une femme grosse qui ne leur semble pas parfaite en sous-vêtement ou robe moulante. L’inconscient est donc un frein pour les clients et par conséquent pour les recruteurs qui ne laissent pas ce détail de côté lors de la recherche d’un nouvel employé. Et vous, quand pensez-vous ?

 

Les rondeurs ne sont malheureusement pas les seuls freins que les demandeurs d’emplois rencontrent au quotidien. Être enceinte ne joue pas en faveur de la candidate car le futur congé maternité n’est pas apprécié des recruteurs. Il en va de même pour les personnes en situation d’un handicap visible, ils passent très souvent après les candidats « classiques » répondant aux critères de beauté même si leurs compétences sont bien supérieures. Il est vrai que cette discrimination est très souvent involontaire, les recruteurs sont influencés par les médias véhiculant des images de beauté bien précises. Toutefois, à terme, cela porte préjudice à des individus parfois plus compétents que les belles personnes.

 

Il faut donc s’armer de courage et être encore plus persévérant. La population change progressivement de manière de penser, ce type de discrimination pourra très certainement, je l’espère, être enrayée dans quelque temps. Je préfère être optimiste car il reste indispensable de trouver un boulot pour vivre !

Laisser un commentaire

Loading Facebook Comments ...