La diversité à la télévision : une majorité de blancs !

La diversité à la télévision : une majorité de blancs !

Plus de 98% des français possèdent au moins un écran de télévision chez eux. Que nous la regardons pour se détendre, pour rêver ou pour s’instruire, elle fait désormais partie de notre vie. Cependant, est-elle toujours représentative de notre monde actuel ? Représente-t’elle l’ensemble de la population française ?

 

Les séries américaines

 

Quelques chiffres

Selon le CSA (Conseil Supérieur de l’Audiovisuel), sur 5o ooo personnes vues à la télévision et pendant 1ooo heures de diffusion, les personnes considérées comme non-blanches représentaient 16% en 2o15 contre 19% en 2o17.

Les personnes considérées comme blanches sont largement majoritaires à la télévision puisqu’elles représentent encore 81% des personnes vues à la télévision.

C’est dans les fictions américaines que la représentation des personnes considérées comme non-blanches a le plus évolué: 23% en 2o17 contre 17% en 2o15.

Malgré tout, ce sont les séries américaines qui représentent le mieux la diversité de la population française !

Beauteronde

Quels rôles pour les personnes vues comme non blanches ?

Même si, dans les séries américaines, le pourcentage de représentation des personnes considérées comme non blanches augmente, ces dernières ont encore très souvent des rôles représentants des personnes marginales ou dans l’illégalité. De plus, les personnes d’origine maghrébine sont moins représentées en 2o17 qu’en 2o15 tout comme les personnes asiatiques.

beauteronde

 

La précarité sur nos écrans

 

Même si en France, la représentation des personnes considérées comme non blanches évolue doucement, la représentation de la diversité de la population n’est pas du tout représentée à la télévision. En effet, selon l’INSEE, 12 millions de personnes souffriraient d’un handicap visible ou non. Sur nos écrans, seulement 1% des personnes indexées représente cette population. Il en est de même pour les chômeurs, les bénéficiaires du RSA, les SDF ainsi que les jeunes déscolarisées. Le train de vie de la plupart des français est donc mal représenté ce qui peut poser soucis par rapport à l’estime de soi du français aux revenus moyens ou bas. La population la plus jeune et la plus vieille sont également peu vues à la télévision en France. Ce qui peut provoquer une non-compréhension de la solitude des personnes âgées ainsi que de leur rythme de vie.

Beauteronde

 

Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel

 

En 1999, le CSA réalise une première étude sur la vision de la diversité de la population française à la télévision. En 2oo1, il rajoute dans les conventions de chaque chaîne privée l’engagement de prendre en considération toute la diversité de la population. L’Observatoire (crée également par le CSA) a pour but de suivre toutes les actions mises en place par les chaines de télévision en faveur de la représentation de la diversité de la population.

Depuis 29, le CSA a mis en place le baromètre de la diversité. Cette étude a pour but de calculer et de prendre conscience de la diversité de la population représentée à la télévision. Depuis 21 et chaque année, le CSA rend un rapport au Parlement décrivant la représentation de la diversité de la population française à la télévision et en profite pour faire quelques recommandations. Dans son prochain baromètre, le CSA étudiera les éventuelles discriminations (par exemple pour les entretiens d’embauche) liées au code postal des individus.

 




8 commentaires


  1. C’est très, très bien de parler de ça. On ne le dit pas assez souvent, mais la télévision est complètement le reflet de ce qui est ‘bankable » ou non, et la représentation de l’homme cisgenre blanc hétéro est encore complétement la norme.

    Répondre

  2. ton article est super sympa a lire, je t’avoue que je n’y fait trop attention apres je ne regarde pas trop la télé

    Répondre

  3. J’avoue que je ne m’étais jamais posée cette question avant…
    Dans les séries j’ai l’impression que les populations sont clairement plus diversifiées que dans les divertissements populaires du soir.

    Répondre

  4. Coucou personnellement je n’y prêtais pas attention du tout. Merci pour ton bel article

    Répondre

  5. Still a long way to go ! Ca me fait penser au premier film où le héros est noir : La nuit des morts vivants de Romero ! C’était en 68 et la métaphore est géniale (les zombies sont prisonniers d’un centre commercial…) ce film a fair scandale ! Et que dire du fait que la première actrice noire à recevoir un oscar n’était autre qu’Halle Berry en 2002?? Ça fait tard non ??

    Répondre

  6. Effectivement je suis plutôt d’accord, la diversité n’est pas équilibré en France. Merci au grand acteurs et artistes issue de la diversité Française!

    Répondre

Laisser un commentaire

Loading Facebook Comments ...