La luminothérapie : les bienfaits de la lumière sur notre santé !

La luminothérapie : les bienfaits de la lumière sur notre santé !

Le médecin m’a dit que j’étais en carence de vitamine D. En gros, je m’expose pas assez au soleil. Bien sûr, je me suis inquiétée. Je me demande si cela à des conséquences sur ma santé ? Et oui… En quelque sorte !

.

La lumière du soleil a un effet certain sur nos organismes et notre corps. Elle régule notre horloge biologique et nos instincts vitaux tels que le sommeil, l’humeur et l’appétit, en envoyant des stimuli à notre cerveau.

Évidemment, moins nous voyons le soleil, moins notre cerveau reçoit de signaux lumineux solaires ; alors nos organismes en pâtissent : moral en berne, mauvais sommeil, manque de libido, déprime saisonnière…

Cela peut peut-être expliquer mes insomnies ! J’ai donc essayé de trouver une solution car sortir ne suffit pas pour moi et je veux éviter la prise de vitamine D.

Une solution existe : la luminothérapie, celle-ci va compenser le manque de lumière solaire et agir sur mon organisme comme un bain de soleil.

.

Photographie de Ichigo121212 de Pixabay

.

La luminothérapie : un concentré de bonne humeur

.

L’intensité lumineuse baisse à partir de l’automne, le soleil se lève plus tard et se couche plus tôt, et les jours de grisaille sont plus fréquents.  Ce phénomène, des plus naturels à des répercussions directes sur notre cerveau et entraîne fatigue, baisse de moral et sommeil perturbé.

La luminothérapie est alors une excellente alternative, non médicamenteuse pour lutter contre le coup de blues saisonnier. La lumière dispensée par une lampe de luminothérapie va :

  • Augmenter notre production de sérotonine, hors la sérotonine est une hormone directement liée à notre humeur, aussi appelée « hormone du bonheur », celle-ci rentre, entre autres, dans la composition de la plupart des médicaments antidépresseurs.
  • Réguler la mélatonine présente dans notre organisme. La mélatonine est l’hormone du sommeil, elle est, au même titre que la sérotonine, « gérée » par notre cerveau grâce à la lumière du soleil qui diminue progressivement quand la nuit tombe. Quand l’intensité solaire diminue, en période hivernale ou de grisaille par exemple, notre cerveau produit trop de mélatonine. Nous sommes fatigués, irritables et déprimés.

Avec 3o minutes de luminothérapie par jour, au bout d’une dizaine de jours, mon sommeil sera régulier et de meilleure qualité et mon moral remontera en flèche ! =)

Photographie de Kalfatermann

.

La lumière est un régulateur naturel

.

Véritable régulateur d’horloge biologique, la luminothérapie  se substitue au soleil pour recadrer notre cerveau qui retrouve son équilibre entre « hormone de jour » et « hormone de nuit ».

Nous l’avons vu, notre cerveau génère naturellement sérotonine et mélatonine. Le soleil agit comme un stimulateur, tant que sa lumière est perçue par le cerveau, il produit de la sérotonine, qui booste nos organismes. Dès lors que le soleil se couche, c’est la mélatonine qui prend le relais pour favoriser l’endormissement.

La période hivernale, les périodes de mauvais temps, d’activité intense où l’on passe peu de temps à l’extérieur ou encore un travail de nuit, ou un décalage horaire important… provoquent un déséquilibre, notre cerveau est « mal renseigné », ce qui entraîne fatigue intense, difficultés de concentration, sommeil tardif ou agité, insomnies ou troubles digestifs.

Les bienfaits de  la lumière sont indéniables. C’est un reboosteur naturel ! ^^ La luminothérapie permet de remettre l’horloge biologique à l’heure.

.

Laissez entrer la lumière !

.

Pour bien commencer la journée, je pense me procurer au simulateur d’aube pour me réveiller naturellement et tout en douceur. Je me suis donc renseigné et consulté un comparatif des lampes : voir ici.  =)

La luminothérapie est bonne pour ma santé et pour mon moral. Mettre un peu de soleil dans mon quotidien et éviter la classique mélancolie hivernale !

.

Photographie de couverture : Free-Photos de Pixabay

.

Un commentaire


  1. Je fais de la luminotherapie depuis l’année dernière et je dois avouer que je vois une différence sur mon état de fatigue.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Loading Facebook Comments ...