Les mannequins grandes tailles de plus en plus nombreux… La révolution est en marche !

Les mannequins grandes tailles de plus en plus nombreux... La révolution est en marche !

L’industrie de la Mode fait de plus en plus souvent appel à des mannequins dites grandes tailles. Quand de belles jeunes femmes plantureuses et souriantes font les couvertures de magazines prestigieux tels que Sports Illustrated, ELLE ou Vogue Italie leurs ventes explosent.

 

Ashley Graham, connue pour ses courbes rondes et affolantes, est le nouveau top model « Plus Size » que tout le monde s’arrache. Est-ce la fin des diktats de la minceur à tout prix? Les créateurs sont-ils prêts à changer leurs standards de beauté? Le monde de la Mode va-t-il enfin comprendre que les femmes d’aujourd’hui dans toute leur diversité, préfèrent se sentir bien et être en bonne santé ?

.
mannequin grande taille

Mannequin Grande Taille : la fin de la minceur extrême ?

 

Taille O (32) : Voilà la taille standard qui était en vigueur sur les podiums internationaux. En quelques décennies, nous avons été conditionnées à vouloir ressembler à des jeunes filles squelettiques qui s’habillent en taille 32 et 36 quand la moyenne des femmes en Europe fait une taille 4o.

Mais grâce à l’avènement des réseaux sociaux, des mannequins ont pu dénoncer leurs conditions de travail et la pression que les agence de casting exerçaient sur elles jusqu’à les rendre anorexiques. Révoltées par ces diktats extrêmes de la minceur, certaines filles ont commencé à diffuser des photos d’elles, naturelles et heureuses.

 

modele plus size

 

Lassées par cette image de perfection, les régimes et le sport à outrance, des filles prennent désormais le parti de travailler moins, mais pour des marques respectueuses qui prônent une image positive du corps.

Des filles plantureuses deviennent Top Models en assumant leurs courbes en maillot de bain et sans retouches. Certaines marques grand public emboîtent le pas à ce mouvement libérateur et développent pour notre plus grand plaisir des lignes de vêtements qui nous donnent enfin le droit d’être stylées avec nos kilos.

.
magazine grande taille

 

Mannequin Grande taille : la revanche des imperfections ?

 

Car le problème se situe bien là : pourquoi devons-nous ressembler à des cintres ? Les Super models des années 9o comme Cindy Crawford nous ont fait rêver, car elles nous envoyaient une image rayonnante et healthy de leurs corps. Les nouveaux mannequins vont encore plus loin et clament fièrement: « Curvy is sexy ! ».

Quel bonheur de voir ces femmes souriantes, épanouies, assumant cellulite et vergetures ! Les professionnels de la Mode commencent à avouer que les mannequins « Plus Size » sont de très bons mannequins car elles sont sexy et dégagent une confiance que les potentielles clientes aiment voir sur les photos.

 

grossophobie

 

Il est enfin possible de s’identifier à ces filles canon qui portent le mini short comme personne.

Et nos chéris ont le regard qui pétille quand ils tombent par inadvertance sur les pages spécial bikini porté une mannequin « plus size ».

Les femmes « normales » tiennent leur revanche et reprennent leur image en main. Les mentalités ont enfin changé : nous voulons d’abord nous sentir bien dans nos corps et nous voulons que les marques s’adressent à toute notre diversité.

 

grossophobie

 

Même si une majorité de créateurs n’aiment pas les rondes (qui) n’ont rien à faire sur les podiums dixit K.Lagerfeld.

l’industrie de la Mode confirme cette évolution positive : les géants LVMH et Kerling ont signé conjointement une « Charte des bonnes pratiques » pour protéger les mannequins, bannir définitivement la taille 32 des podiums et oblige les filles à être en bonne santé. L’objectif est bien sûr de lutter contre l’anorexie des mannequins de défilés.

 

Photographies : Bernard MOREAU / Model : Beauteronde



Laisser un commentaire

Loading Facebook Comments ...