Rencontre avec Freyburger Charline : candidate Miss Ronde Alsace 2016.

Rencontre avec Freyburger Charline : candidate Miss Ronde Alsace 2016.

Les concours de Miss prennent de l’ampleur et on parle de plus en plus des candidates aux formes pulpeuses. Elles sont jeunes, jolies, rondes et décomplexées ! Ces jeunes femmes sont des représentantes de « la femme ronde »… Mais qui sont vraiment ces candidates ? Rencontre avec Freyburger Charline, candidate à Miss Ronde Alsace 2o16.

 

Qui êtes-vous Charline ?

Je m’appelle Charline, j’ai 21 ans, originaire d’un petit village aux alentours de Colmar. Je suis actuellement étudiante en master de management de la qualité en alternance à la chocolaterie Frédéric à coté de Colmar et en formation à l’université de Versailles Saint Quentin. Je suis passionnée de musique, de photographie, tant en modèle que en photographe. Je suis également une fille de nature, j’adore les voyages, les animaux, et le sport, plus particulièrement le ski, le VTT et la natation. Je fais également de la vente à domicile pour la société Au Moulin Rose, société de lingerie, cosmétiques, bijoux et accessoires, principalement afin de pouvoir financer mes études.

Pourquoi participer à Miss Ronde ?

Le poids est vraiment le combat de ma vie. Après 15 ans passés en obésité morbide, j’ai passé 6 ans dans l’anorexie. Passant ainsi de 95kg à 39 en l’espace de 2 ans. J’ai donc décidé de m’inscrire à ce concours afin de prendre confiance en moi, oublié le passé, et me prouver que malgré nos formes, les femmes sont belles.

Comment avez-vous vécu cette période de votre vie ?c1

C’était un véritable enfer! Tout d’abord les remarques des autres, à l’école, dans la rue, jusque dans la famille sur mon surpoids me faisait très mal. A cette époque, je ne me rendais pas compte, j’avais mal mais je n’agissais pas. Puis le tout c’est accumulé, les événements se sont enchaîné, et du jour au lendemain, j’ai arrêté de manger. Sport à outrance, comptage de calorie, je n’avais que maigrir en tête. Jusqu’à ne plus réussir à être moi. J’étais comme possédé. A 39 kilos, j’étais très faible, tous les os de mon corps ressortait, je n’avais plus de seins, de formes, jusqu’à ne plus réussir à me lever de mon lit, c’était atroce ! Lorsque mes parents m’ont menacé de ne pas me permettre de passée mon BTS, j’ai remangé, c’était enfin la libération. Aujourd’hui je souhaite plus que tout aidé les personnes qui souffrent de leurs images en leur démontrant et en les convainquant que l’extrême régime n’est pas une solution, tout cela peut aller très loin, je suis passée pas loin de la mort et je remercie chaque jour mes amis proches ainsi que mes parent qui m’ont soutenue et qui m’ont fait prendre conscience des choses.

 

c4 Que pensez-vous apprendre de ce concours ?

Je pense que ce concours est une véritable leçon de vie. Les valeurs que je souhaite en retenir sont le respect, l’entre-aide, la complicité, le courage, et le bonheur.  Je pense réellement que ce concours peut m’ouvrir les yeux sur la vision très déformée que j’ai de moi. En effet participé à des évènements culturels, de mode, de  musique ou encore d’action d’aide aux personnes en représentant les femmes avec des formes serais pour un grand honneur et bien-sûr une sorte de libération,  d’oublier le passé et vraiment renaître de ces cendres en ayant confiance en soi.

 Pensez-vous donc que le concours Miss ronde peut vous aider pour votre identité?

Oui, très clairement. Miss ronde c’est pour un moi un nouveau visage de la société. Je n’en peux plus de voir ces femmes anorexique en tête des défilés. J’ai  toujours rêvé d’être mannequin / actrice et jamais aucun casting ne correspondait à mon profil (taille, poids …). Ce qui m’a réellement donnée l’impression d’être  « non conforme ». Remporter le titre de Miss ronde Alsace est donc pour moi une manière d’une part de prendre confiance et de repartir sur de bonne base, et  d’autre part de me montrer ainsi qu’à toute les filles avec des formes que non, nous ne sommes pas non conforme, nous sommes mêmes plus que belles !

 

Cette rencontre a été un vrai plaisir pour moi. D’autant plus quand première année des BTS MUC, j’avais arrêté de m’alimenter après une rupture amoureuse. Mes parents m’avaient aidé a passer ce cap difficile…

 

Envie d’en savoir plus sur Charline ?

Son Twitter : @Chacha168
Son Instagram : chachouu71
Et son Facebook : Charline Freyburger – Candidate Miss Ronde Alsace

 

logo partenaires br

 

3 commentaires


  1. Bravo pour votre mot , il est court mais il dit l essentiel , la beauté est partout et les femmes rondes sont aussi tres belles , c est un certain standart qui existe et qui nie la beauté de tout ce qui est pas comme lui , oui les femmes rondes sont tres belles
    georges

    Répondre

  2. Hello ! Ton article m’a beaucoup touché ! Moi même, j’ai eu beaucoup de critiques, ou de moqueries par rapport à mon poids. À croire que les gens ne jugent que sur l’apparence physique et ne voient pas qui tu es à l’intérieur. C’est dur de supporter cela à longueur de journée. Je n’ai pas été jusqu’à l’obésité morbide, mais je suis en surpoids depuis plusieurs années maintenant. Et lorsque je suis arrivée au collège, en troisième, j’ai décidé d’arrêter de m’alimenter, je ne mangeais plus rien, trouvait des solutions pour mettre ma nourriture à la poubelle, dans la gamelle du chien, etc. Au bout de deux mois, mes parents m’ont menacé de m’emmener voir un psy. Ce dont j’ai refusé.. Finalement, j’ai recommencé à manger. Mais, encore aujourd’hui, j’alterne ces phases. Soit je mange sans pouvoir m’arrêter, soit je ne me nourris plus du tout. Je sais que c’est pas bien, que je devrais juste essayer de manger normalement, comme tout le monde. Mais recevoir des critiques tout le temps, c’est pas facile à vivre. Je n’arrive pas à m’assumer, assumer mon corps et ses formes. C’est compliqué à vivre au quotidien. Mais heureusement, je peux compter sur certaines personnes qui m’aiment comme je suis, pour ce que je suis, non pas pour mon physique. Je trouve que c’est une bonne idée de participer à ce genre de concours lorsqu’on s’assume. À l’heure actuelle, j’ignore si j’en serais capable. Bisous et bonne continuation

    Répondre

    1. Merci Audrey pour ton commentaire !

      Nous sommes beaucoup à avoir eu du mal à accepter notre corps, surtout lors de l’adolescence. Avec la création du site, j’ai constaté que nous étions plusieurs et qu’il y a une vrai communauté. Toutes les femmes rondes sont belles ! Car nos formes sont différentes. Nous sommes uniques =)

      Répondre

Laisser un commentaire