« Missguided » prône la diversité avec des mannequins de vitrine plus réalistes !

"Missguided" prône la diversité avec des mannequins de vitrine plus réalistes !

« Missguided » la marque britannique de vêtements pour jeunes filles branchées vient de frapper fort : des mannequins « réalistes » trônent désormais en lieu et place des anciens mannequins classiques dans leurs vitrines de magasins en Angleterre. Une belle initiative !

 

Taches de rousseur, vitiligo, grains de beauté, tous ces soi-disant défauts sont enfin mis à l’honneur.

Est-ce une prise de risque assumée, un pari réussi pour cette enseigne ? Ont-ils compris, chez « Missguided », que les jeunes femmes en ont assez d’être cantonnées à des stéréotypes de beauté ridicules ? Ou est-ce seulement un argument marketing pour vendre encore plus de vêtements ?

 

diversite-mannequins

 1

Des mannequins réalistes : la fin des stéréotypes ?

 

Depuis 217, la marque « Missguided » a fait le choix de ne plus gommer les imperfections de ses modèles sur les photos et les publicités présentant leur collection : vergetures, cicatrices ou taches de rousseur ne sont plus dissimulées à « grand coup » de Photoshop.

L’enseigne de prêt à porter Britannique, dans la mouvance du body positive, revendique le droit d’aimer son corps que ses clients soient grandes, petites, métissées…

La marque anglaise qui devient de plus en plus connue auprès des jeunes femmes, s’engage encore davantage pour la diversité.

 

missguided

 

Les clientes ont pu découvrir des mannequins en cire aux cheveux blonds, bruns ou voilés, avec des grains de beauté et la peau non lissée. L’un des mannequins est même atteint de vitiligo, cette maladie qui provoque une dépigmentation de la peau et donc des taches noires.

« Missguided » a décidé de faire de la diversité son nouveau cheval de bataille, sous les applaudissements nourris de sa cible marketing.

 

Des mannequins réalistes : oui mais…

 

Car si l’intention peut sembler juste, on peut aussi se demander si la marque de prêt à porter ne profiterait pas de la tendance du « bodypositive » pour se faire un bon coup de publicité…

 

missguided-diversite

 

Il est tout à fait louable de vouloir s’adresser à toutes les filles et femmes dans leur diversité mais dans ce cas : pourquoi les mannequins continuent-elles de porter une taille 34 ?

Pendant que sur les réseaux sociaux, certaines réactions sont enthousiastes et enjouées, d’autres mettent en garde en démontrant que si ces mannequins étaient réels, elles seraient anorexiques et en très mauvaises santé. Ah, nous les femmes nous sommes toujours prêtes à critiquer ! je dis : soyons heureuses qu’une enseigne nous déculpabilise et fasse apparaître nos singularités comme des atouts de charme et de beauté. Enfin !

Et peut-être un jour, les mannequins de vitrines seront un peu plus remplumés !

 

Photographies : @missguided



Laisser un commentaire

Loading Facebook Comments ...