Le youtubeur Naj B Fit, un autre regard sur l’obésité !

Naj B Fit

En 2O21, les stéréotypes sur le poids continuent à avoir la vie dure. Le youtubeur Naj B Fit en parle à l’occasion d’une nouvelle vidéo sur sa chaîne YouTube. Il commente les propos controversés de la star américaine Khloe Kardashian, très critique envers les personnes en surpoids.

Naj B Fit, coach et youtubeur sportif

Naj B Fit, de son prénom Najib, a la double casquette de coach et youtubeur sportif. En plus de proposer des programmes d’entraînements personnalisés, il partage sa passion du fitness sur sa chaîne YouTube. Le 8 octobre 2O21, Naj B Fit réagit aux propos virulents de Khloe Kardashian sur l’obésité.

Les gros sont des fainéants ?

Internet n’oublie jamais ! Dans sa vidéo du jour, Naj B Fit commente une ancienne interview de Khloe Kardashian qui a refait surface sur les réseaux sociaux. Dans cet extrait devenu viral, la star réduit les obèses à des personnes qui mangent trop et qui se victimisent. Selon son point de vue, les personnes obèses n’auraient pas de volonté, elles ne feraient rien pour changer leur physique et rejetteraient constamment la faute sur les autres.

Ce discours, très culpabilisant ne manque pas d’interpeller le coach sportif qui souhaite à son tour partager son avis sur le sujet. Pour étayer son propos, il décide de catégoriser les personnes en surpoids en trois catégories : celles qui n’ont aucun problème avec ça, celles qui ont une barrière physique et celles qui ont une barrière mentale. Mais avant d’aller plus loin, il revient sur la polémique de la star Khloe Kardashian en introduction de vidéo.

L’hypocrisie de Khloe Kardashian

Khloe Kardashian est-elle hypocrite ? Il y a encore quelques années, elle-même était en surpoids et victime de body shaming (moqueries sur son physique). Pour la reconnaître dans le clan des Kardashian, les gens la surnommaient “the fat sister”, la sœur grosse en français. Si aujourd’hui sa silhouette est jugée plus flatteuse selon les diktats de la société, c’est seulement grâce à ses privilèges financiers qui lui ont permis d’avoir recours à un coach sportif, une diététicienne, et à de multiples chirurgies esthétiques. Son discours est d’autant plus hypocrite car elle tire profit du mouvement Body positive (l’acceptation de tous les types de corps) pour promouvoir sa marque de vêtements “Good American” qui se veut incluse ; ce qui est incohérent face à ses propos rabaissants sur les personnes en surpoids.

Les personnes en surpoids qui n’ont aucun problème avec ça

D’entrée de jeu, le youtubeur Naj B Fit tient à éclaircir un point important au sujet du surpoids. Contrairement aux idées reçues, toutes les personnes en surpoids ne sont pas forcément complexées par leur corps et ne cherchent pas à maigrir. En effet, une partie d’entre elles acceptent très bien leur silhouette et ne veulent pas ressembler à des clichés retouchés d’Instagram. Face aux moralisateurs qui se permettent de les dénigrer en jouant la carte de la santé, Naj B Fit rappelle également qu’il y a un fossé entre l’obésité morbide et une légère surcharge pondérale. Si la première peut être « parfois » mortelle, l’autre est totalement inoffensive pour la santé. “Le surpoids n’est pas synonyme de mauvaise santé.” Nous n’avons pas besoin d’avoir des abdos apparents pour être en bonne santé et apprécier son corps.

Ayant participé à l’Happening à Paris, L’EVENEMENT BODYPOSITIVE de l’année, il existe un bon nombre de femmes rondes qui aiment leurs formes et qui n’ont pas peur de les mettre en avant. Et ces femmes ont bien raison… Elles sont magnifiques !

Les personnes en surpoids qui ont une barrière physique

En théorie, pour perdre du poids, il faudrait dépenser plus de calories que l’on en consomme. De nombreuses personnes, comme Khloe Kardashian, pensent alors que les personnes en surpoids ne bougent pas assez parce qu’elles sont paresseuses. Pour Naj B Fit, c’est encore une fausse idée reçue ! Et pour cause, plusieurs paramètres physiques entrent en compte dans le processus de perte de poids. Nous ne sommes pas tous égaux face à la dépense calorique, car nous n’avons pas tous le même métabolisme.

Ce dernier peut être influencé par la génétique et tout type de traitement hormonal. C’est le cas pour les femmes sous pilules. En plus de prendre plus facilement du poids, leur métabolisme peut tourner au ralenti. Autrement dit, leurs dépenses caloriques peuvent être affaiblies, quel que soit leur niveau d’activité physique. C’est mon cas, et cela engendre des conséquences. Par exemple, je mange des aliments peu caloriques. Je mange beaucoup, mais jamais de viennoiseries, de pain, de viandes rouges, etc. J’ai dû apprendre à repérer des aliments et à créer des recettes « HEARTY » (carottes, fruits rouges, concombres, fromages blanc, tomates, champignons…). Mon corps est comme cela… C’est génétique ! Si je mangeais comme « une personne normale » je prendrais automatiquement du poids, et même si, je fais 1Okm de marche par jour.

Naj B Fit
Compte Facebook de Naj B Fit

Les personnes en surpoids qui ont une barrière mentale

Enfin, le youtubeur Naj B Fit tient à évoquer une dernière catégorie de personnes en surpoids : celles qui ont une barrière mentale. Cette barrière mentale ne se voit pas à l’œil nu et pourtant, elle a un impact considérable sur le comportement. “Les faiblesses des uns peuvent être les forces des autres et vice-versa”. Pour expliquer son propos, Naj B Fit prend sa propre expérience comme exemple. Pour lui, la nourriture et le sport n’ont jamais été un problème.

Alors que la majorité des gens pensaient qu’il respirait la santé grâce à son apparence musclée, il vivait une période de dépendance à l’alcool et aux drogues. Cette dépendance, qui rythmait sa vie, est comparable à l’addiction que peut-être la nourriture pour certaines personnes en surpoids. Malheureusement, tout le monde n’a pas un rapport sain avec la nourriture. Critiquer pour critiquer ne fait donc avancer personne. L’être humain se développe que dans le positif, pas dans le négatif. Je suis complètement d’accord avec lui !

J’adore ce youtubeur !

La vidéo de Naj B Fit nous rappelle à quel point il ne faut pas céder au discours moralisateur et culpabilisant envers les personnes rondes. Ce n’est pas qu’une question de volonté. Tout le monde n’a pas les mêmes objectifs, ni les mêmes prédispositions physiques et mentales. Si aujourd’hui, j’ai perdu plus de 45 kilos, ce ne sont pas les discours grossophobes que j’ai pu recevoir, mais bien au travail, beaucoup, mais beaucoup plus approfondi avec des professionnels (kiné, psy, etc.).

Source photo de coverture : compte Facebook de Naj B Fit

Le partage c'est la vie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Loading Facebook Comments ...