Le saviez-vous, il existe deux types d’obésité ?

obésité

On ne naît pas gros… En France, de plus en plus de personnes sont obèses. Personnes, adultes et enfants sont concernés par ce phénomène. Dans notre pays, 12 % des enfants sont obèses et 15 % des adultes sont notamment concernés par le surpoids… C’est-à-dire, un IMC (indice de masse corporelle) au-dessus de 25. Un chiffre en augmentation ! Il existe plusieurs raisons de cette prise de poids l’obésité. Le connaissez-vous ? La suralimentation n’est pas forcément la première raison de l’obésité…

Quelle est la différence entre obésité androïde et gynoïde ?

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, l’obésité est « une accumulation anormale ou excessive de graisse corporelle« . Découvrez dans cet article les deux formes d’obésité : gynoïde et androïde.

C’est quoi l’obésité androïde ?

L’obésité androïde, appelée aussi l’obésité en forme de pomme. Elle est diagnostiquée lorsque l’excès de masse grasse se situe dans le haut du corps, notamment au niveau de l’abdomen. La graisse se traduit par un ventre volumineux. Plusieurs causes peut expliquer ce type d’obésité comme une consommation excessive d’une nourriture grasses ou sucrée, un manque d’activité physique mais elle peu aussi entre du à un déséquilibre hormonal ou à une maladie génétique.

C’est quoi l’obésité gynoïde ?

L’obésité gynoïde est diagnostiquée par un excès de graisse dans le bas du corps, en forme de poire, généralement au niveau des hanches et des cuisses. Ce type d’obésité touche principalement les femmes. Par conséquent, on dit que la graisse est répartie sous la forme d’une « poire » ou de « culottes de cheval ». Pour savoir si vous avez une obésité androïde, vous devez calculer votre rapport taille/hanches. Pour cela, il vous suffit de diviser votre tour de taille par votre tour de hanches. Le ratio des personnes concernées est de O,8O ou moins. Sinon, vous avez une obésité androïde.

Photo de Polina Tankilevitch provenant de Pexels

Quelles sont les différentes causes d’une obésité ?

La grossophobie est un phénomène très répandu dans notre société. Les personnes obèses sont parfois stigmatisées par notre société, et souvent mises à l’écart. Les gros sont victimes de nombreuses discriminations : dans le monde professionnell, à l’école, et parfois même pour l’accès aux soins…

Avec l’augmentation de l’obésité dans le monde, le phénomène de la grossophobie a malheureusement beaucoup augmenté. Les personnes obèses voient leur estime d’elles-mêmes diminuer, et leur qualité de vie s’en trouve affectée. Les personnes obèses sont également plus touchées par les préjugés négatifs et les stéréotypes sur le fait d’être « gros ».

Une idée commune est ancrée dans la société ; celle que les personnes grosses sont obèses car ils mangent trop… Hors de nombreuses études l’on démontrer aujourd’hui, ils existent plusieurs raisons qui peuvent expliquer une obésité. Alors, quelles sont les différentes raisons qui contribuent à un risque de prise de poids ?

Une alimentation trop riche en calories

Une prise de poids par rapport à une alimentation est sans doute l’une des raisons la plus répandue. Elle s’explique par une nourriture trop riche en calories : trop grasse et trop sucrée ou alcoolisée… Mais aussi par du grignotage en dehors des heures de repas. Pour l’éviter, il faut essayer d’avoir « un rythme alimentaire sain » et de manger ces repas tous les jours à la même heure.

Le stress

De nombreuses études ont démontré que le sentiment d’angoisse est un facteur important de prise de masse. En effet, lorsqu’un individu est en stress, il mange plus d’aliments à haute densité énergétiques, soit comportants plus de graisse et de sucre. C’est un moyen de compenser ce stress. Par exemple du chocolats, des glaces, des chips ou des bonbons.

Je connais bien ce sujet, car j’ai vécu cela. J’ai toujours été une grande angoissée et j’ai eu, ce que j’appelle aujourd’hui, des sortes de crises. Pour oublier une sensation qui me rendait nerveuse, je mangeais des gâteaux… Et cela, même si j’avais plus faim. L’angoisse était plus importante que la satiété… Et pire… Quand j’avais résolu une situation problématique, je me faisais plaisir avec une boisson énergétique… Je voyais cela comme une récompense, un cadeau que je me fessais…

Photo de Polina Tankilevitch provenant de Pexels

Maintenant, j’ai remplacé cela pour d’autres choses. Quand je stresse, je fais du sport ou j’écoute de la musique. Je pense que cette nouvelle attitude y est pour beaucoup sur ma perte de poids. Mais vraiment ! =)

L’absence d’activité sportive

Ne pas faire d’activité physique ou du sport est sujet à prendre du poids. Pourquoi ? Parce que plus un corps à de muscles plus celui-ci va consommer de calories. De plus, un individu qui ne fait pas d’exercices va, dans le temps, perdre du muscle.

Pour favoriser une activité physique régulière, il est conseillé par l’OMS (l’Organisation Mondiale de la Santé) de faire en moyenne 3O minutes d’activité physique par jours comme, par exemple, de la marche.

Les céréales riches en gluten peuvent favoriser une prise de poids.

Et oui, le gluten peut favoriser une prise de poids. Alors, ce n’est pas le gluten qui fait grossir, mais les aliments qui en contiennent comme les biscuits, les viennoiseries, les gâteaux, les pizzas…

L’obésité métabolique athérogène

Alors qu’est-ce que sais ? L’obésité métabolique athérogène se définit par un excès de poids localisé le plus souvent, au niveau du ventre. Les personnes atteintes le sont par une identité génétique. Et ce n’est pas de chance ! C’est un phénomène héréditaire. Si vous en souffrez, vous devais faire un régime intensif, en vous faisant suivre par des professionnels (nutritionniste, médecin et coach sportif). Vous pouvez aussi passer par la case « chirurgie plastique », notamment une liposuccion et une abdominoplastie. Mais attention, ne prenez pas la chose à la légère. Ce type d’opérations n’est pas un acte anodin.

l’obésité liée à des problèmes veineux

On n’en parle pas assez, mais l’obésité liée à des problèmes veineux est un vrai sujet de santé. Cette maladie se définit par le sang et les graisses qui ne circulent pas bien dans le corps… Et ce stock. Cela se caractérise par une prise de poids au niveau des jambes, des œdèmes, des varices et parfois de phlébites. C’est une maladie grave. Cela demande un traitement validé par un médecin spécialiste.

Source photographe de couverture : Polina Tankilevitch provenant de Pexels

Le partage c'est la vie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Loading Facebook Comments ...