J’ai voulu perdre du poids (trop vite) et je me suis mise en danger !

perdre du poids

La minceur, est-elle devenue une nouvelle religion ? Pour certaines personnes, il n’y a pas de beauté sans minceur. Le problème, c’est que la minceur est une idéalisation de la société et qu’elle n’a rien à voir avec la santé. De plus, la plupart des femmes qui atteignent ce poids idéal le font en dehors du cadre de leur santé. C’est-à-dire qu’elles font le choix de devenir minces sens réfléchir aux réels besoins de leur corps. Notre culture, est-elle obsédée par la minceur et le sveltesse ?

Perdre du poids à tout prix !


Après une rupture amoureuse, de plus de huit ans de relations, je me suis senti très mal dans mon corps… Pas belle ! Je faisais 135 kilos et il était devenu pour moi, une obligation de maigrir. J’ai donc commencé un régime. Je voulais absolument perdre du poids… J’ai perdu 2O kilos en pratiquement 1 mois. Et là, vous vous dites « , c’est énorme, comment a-t-elle fait pour perdre aussi vite ? ». Déprimée, j’ai tout simplement arrêté de m’alimenter. Je ne buvais que de l’eau aromatisée. Je voulais devenir mince et c’est tout… Sauf qu’au bout d’un mois, mon corps a dit stop. Je suis tombée malade. 

Il m’a fallu du temps et des amies bienveillante pour comprendre que j’allais beaucoup trop vite. Il fallait que je me fasse aider par des professionnels. Mincir à tout prix, n’est pas la solution pour être heureuse !

Je voulais aussi vous parler du risque de faire une T.A, c’est-à-dire un trouble alimentaire. Je vous explique… Quand j’ai atteint 1OO kilos, j’ai développé une peur de reprendre le poids perdu. C’était une obsession ! J’utilisais ma balance deux fois par jour… Et si le soir en rentrant du boulot, je pesais plus de 1OO kilos, je ne mangeais pas. Je me suis mise à compter toutes les calories. Mes repas ne devaient pas dépasser 5OO calories par jour.

Les régimes : une dépendance ?

Les médias font la promotion de la minceur et nous poussent à vouloir être mince. Les femmes sont de plus en plus obsédées par leur apparence. Je pensais être une des seules à avoir arrêté de m’alimenter. Mais j’ai eu la surprise de lire des témoignages dans de nombreux sites en ligne. Et c’est dangereux ! Certaines n’arrivent plus à manger du tout ! Cela entraîne de grosses carences. Je suis tombée malade, et il a fallu deux rendez-vous chez le médecin et plusieurs prises de sang pour trouver un traitement et me soigner. Aujourd’hui, si je souhaite continuer à perdre du poids, je le fais accompagner par des professionnels (nutritionniste, psy et kiné).


Je vous encourage à apprendre à aimer vos courbes, surtout quand vous êtes en surpoids…

Je voulais vous dire que si je suis en surpoids, je ne suis pas forcément malheureuse. Pourtant, c’est l’image qu’on donne de moi. C’est juste que je me suis rendu compte que si je voulais ABSOLUMENT perdre du poids, ce n’était pas pour moi, mais pas peur de ne pas trouver un nouvel amoureux. Ce qui est idiot ! 


Ici, je vous parle de ma propre expérience. Je ne suis pas psychiatre ou psy, donc je vous explique mon ressenti. Depuis longtemps, j’ai cette obsession d’être mince. C’est un vrai problème. J’ai toujours détesté le fait de prendre du poids. Aujourd’hui, je suis ronde et j’ai toujours cette obsession. Pourtant, je ne suis pas mécontente de ma silhouette… Mais il y a toujours des petites rondeurs… Et je trouve cela très moche… Cependant, je reste persuadée que je dois arrêter de compter les calories et apprendre à écouter mon corps.

Photo de couverture : Fuu J on Unsplash

Le partage c'est la vie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Loading Facebook Comments ...