Fêtes de fin d’année : comment faire face aux moqueries et remarques sur vos rondeurs ?

Fêtes de fin d'année : comment faire face aux moqueries et remarques sur vos rondeurs ?

La société cultive une haine farouche à l’encontre de la graisse. Dès lors que les standards de mensuration ne sont pas respectés chez une personne, elle devient rapidement la cible de remarques condescendantes voir cyniques, surtout quand elles viennent de membres de votre famille. La période des fêtes de fin d’année est celle où ces petites moqueries sont récurrentes. Et c’est également la période la plus stressante pour les personnes rondes. Je vous présente ici comment gérer efficacement les remarques sur votre physique.

.

Se souvenir que l’enfer est pavé de bonnes intentions.

.

Frustration et colère sont des sentiments qui se disputent la place dans les esprits après une remarque telle que « Tu ne vas quand même pas te servir autant de sauce, ce n’est pas bon pour toi » ou encore « J’ai entendu parler de ce nouveau type de régime qui marche très bien, tu devrais l’essayer ». Ces phrases proviennent pour la plupart des membres de la famille ou même de gens que vous ne connaissez pas, et ils affirment de se préoccuper pour votre santé. Alors, qu’on se mette d’accord tout de suite, le poids et la santé ne vont pas forcément de paire. Et l’alimentation n’est pas la seule à mettre en cause quand il s’agit de surpoids, il y a des facteurs plus révélateurs tels que la psychologique, etc.

.

Image par maurafay de Pixabay

.

Ces phrases sont le reflet d’un rejet de votre physique par votre entourage. Et non, vous ne méritez pas cela ! Ils devraient davantage se préoccuper de votre état d’esprit que de votre poids et se renseigner sur le surpoids au lieu de porter des jugements. Il est donc exclu que vous laissiez des moqueries et remarques superficielles vous gâchez la magie des fêtes. L’essentiel est que vous fûtes bien dans votre corps et dans votre esprit.

Les remarques sur le physique causent dans la majorité des cas un sentiment de culpabilité difficile à surmonter. Alors, j’ai appris à être mentalement prête pour affronter ces situations. Ne pas prendre personnellement les reproches qui me sont faites par rapport à mon poids. C’est sans doute ce qu’il y a de mieux à faire… Cependant, ce n’est pas une tâche facile puisqu’on se retrouve vite à se flageller soi-même. La dernière moquerie en date venait d’un membre très proche de ma famille « Ton poids… C’est de pire en pire chaque année ! ». Et une personne ronde, en plus… Ça fait très mal d’entendre un tel reproche d’un être chère. Mais, je me suis rendu compte qu’elle ne disait pas cela pour moi ou soi-disant pour ma santé… Mais pour me rabaisser !

Vous avez le droit de vous défendre !

.

Image par Maggie Morrill de Pixabay

.

Savoir dire stop !

.

Il n’est pas facile de savoir quoi répondre exactement à ce genre de remarque sans passer pour une sauvagesse. J’ai appris à cultiver une forte estime de moi-même et tant pis si j’apparais comme étant « un peu hautaine ». ^^ Alors, comment ai-je répondu aux propos de cette personne ?  Pour assurer le coup, vous avez trois options : faire preuve d’autodérision, donner des explications ou réagir de manière égale.

  • Si vous faites le choix de réagir de manière égale, vous risquez d’être agressif dans votre réponse. Je ne vous dis pas l’ambiance lors du moment du repas ! ^^ Même si cela reste la solution la plus simple, entre donner des explications sur son physique lors du dîner de Noël et envoyer son interlocuteur dans les orties, le choix est vite fait. Vous pouvez opter pour des phrases subtiles et appropriées pour faire taire vos agresseurs.
  • Donner des explications ? Non, car vous n’avez pas à justifier vos rondeurs.
  • Ou sinon, vous faites de l’autodérision. L’humour est un bon moyen de créer de la sympathie. Qui n’aime pas rire ? C’est aussi un excellent moyen de montrer votre confiance en vous.  L’amour-propre est ce qui vous fera tenir face à toute une myriade de remarques sur votre poids.

.

Les fêtes de fin d’année sont des moments de joie, de détente et de partage. Vous devriez les vivre sans avoir à vous soucier du jugement des autres. Il s’agit d’abord de vous et la meilleure chose à faire est de vous aimer tel que vous êtes. Aimez-vous follement pour faire taire les rageurs.

.

Photographie de couverture : Алексей Смирнов de Pixabay

.

.

Le partage c'est la vie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Loading Facebook Comments ...