Retour au naturel : la mode des cheveux gris (blancs) !

Retour au naturel : la mode des cheveux gris (blancs) !

Si l’on regarde quelques décennies en arrière, le conflit des cheveux longs, mi-longs ou courts faisait rage avant d’être abandonné aux goûts de chacune. Depuis quelques mois, la mode des cheveux gris ou même blancs bat son plein, déclenchant toute une foule de réactions des plus encourageantes aux plus choquantes. Mais bien au delà d’un phénomène initié par les podiums ou les stars des réseaux sociaux, c’est peut être le regard de notre société qui évolue enfin dans le bon sens devant les diktats imposés à la chevelure féminine.

 

Quand le poivre et sel n’est plus synonyme de vieillesse

 

Dans les cheveux d’un homme, une mèche blanche, ou même tout un pot de sel, a souvent été considéré comme l’un des attributs du mâle séducteur et sexy en pleine maturité. Les exemples de célébrités masculines devenues pleines de sex-appeal et bankables lorsque leurs cheveux se sont éclaircis ne manquent pas. On pensera bien évidemment à Georges Clooney, mais aussi Patrick Dempsey, Pierce Brosnan ou encore Vincent Cassel pour ne citer qu’eux. En revanche, pour une femme, c’était il y a encore peu de temps, beaucoup plus compliqué. Les cheveux blancs se montraient lorsqu’ils fallait grimer, vieillir ou enlaidir un personnage, mais très rarement au naturel. Seules quelques actrices à la notoriété bien assise comme Meryl Streep ou Jamie Lee Curtis entre autre, ont pu se permettre ce qui était encore considéré comme une extravagance sans que cela ne leurs cause de soucis.

S’il faut un signe pour prouver dorénavant que les cheveux gris s’assument et s’arborent fièrement, il suffit de lire les posts #greyhair et #whitehair qui fleurissent sur l’ensemble des réseaux sociaux pour découvrir une foule de célébrités et d’anonymes qui vont jusqu’à se teindre les cheveux pour connaître elles aussi les joies des « silver hairs ».

gris1

Il n’y a pas d’âge !

 

Même si cela risque de faire voler en éclat bon nombre de clichés, sachez que les cheveux gris naturels peuvent faire leurs apparitions à n’importe quel âge. Sarah Harris, directrice mode du Vogue Britannique, par exemple, a perdu sa couleur à l’âge de 16 ans. Cela ne l’empêche pas d’être considérée comme l’une des plus belles femmes de sa génération Outre-manche ni d’avoir réussi sa carrière. Depuis l’émergence des cheveux gris assumés, de nombreuses femmes témoignent elles aussi de la découverte de leurs premiers cheveux décolorés bien avant la trentaine.

gris2

La femme est une louve

 

Au milieu de l’ensemble de ces témoignages, on découvre aussi une réalité beaucoup moins agréable à lire. Lorsque certaines ont fait le choix d’assumer ce changement physique, elles ont parfois du faire face à des réactions négatives telles que « Tu te négliges… ou d’autres ; Tu fais vieille ! » venant d’autres femmes qui n’étaient pas encore concernées ou ayant décidé de masquer ceux qu’elles considéraient comme des intrus. Les réactions de la gente masculine sont généralement bien plus modérées voire même carrément encourageantes. En effet, pour ces messieurs, une femme à la chevelure naturellement blanche ou grisonnante dégagerait un certain charisme, une aura mystérieuse particulière qui n’est pas pour leurs déplaire, bien au contraire.

gris3

Et moi? J’assume ou je n’assume pas?

 

Voici LA question à laquelle personne ne pourra répondre à votre place. Pour vos cheveux, comme pour le reste de votre corps, vous êtes le seul maître à bord. Si vous masquez déjà vos cheveux gris ou si vous scrutez leur arrivée nerveusement devant le miroir, ne vous fustigez pas pour autant. Mais rappelez-vous avant de vider votre prochaine coloration que vous avez le choix. Si vous faîtes partie des femmes qui, il y a encore peu de temps, se sentaient obligées de passer par l’étape teinte des cheveux à cause des regards extérieurs, ces derniers poseront peut être moins de problèmes aujourd’hui. Le naturel revient en force et notre société semble comprendre petit à petit que laisser aux femmes le choix de s’aimer telles qu’elles sont n’est pas qu’une option.

 

Le partage c'est la vie !