La crise des vêtements grandes tailles.

La crise des vêtements grandes tailles.

L’industrie de la mode grande taille fait face à une crise.  Les femmes rondes sont plus que disposés à dépenser de l’argent sur des articles de mode, mais se plaignent du peu de détaillants. Trouver des vêtements tendance est un vrai calvaire.

ma4

Un état des lieux qui ne plait gère à Melissa Aronson, connu professionnellement comme Emme, reconnue comme la première mannequin « plus-size » dans le monde. Elle a décidé d’aller à la racine du problème en investissant dans un programme de conception qui forme des étudiants sur la façon de créer une meilleure vêtement grande taille.

En partenariat avec l’Université de Syracuse, Emme a créer un programme d’enseignement afin de former les futurs designers qui créeront la mode de demain.

ma

Dans un premier temps, ce programme révolutionnaire a été accueillie avec une certaine résistance. Mais les récompenses pour apprendre à construire des modèles pour les femmes rondes pourraient être immense pour les étudiants et les détaillants qui les embauchent… En effet, ce n’est qu’une question de temps avant que les entreprises prennent en compte le marché du  » plus size ». Selon le cabinet d’études américain NPD Group, le marché du « plus size » représente 19,4 milliards de dollars (15,62 milliards d’euros), soit 18 % du prêt-à-porter féminin, avec une croissance chaque année de 5%. Ces chiffres montrent  que l’industrie « du plus-taille » est  de plus en plus rentable, alors que certaines marques rejettent toujours l’idée de vendre de la grande. D’autre, possèdent des collections « grande taille » mais le mettent dans un coin, cacher, dans leurs magasins.

 

ma3De plus, les mannequins « plus size » aurait plus d’options si les concepteurs savaient comment fabriquer des vetements grandes tailles. Effet toutes les femmes rondes ont des courbes différentes. Emme a reconnu qu’entant qu’ancienne mannequin, qu’une équipe a à sa disposition, lors d’une séance photographique, assez de vêtements pour trouver une tenue parfaite. Mais que celle-ci ne facilite pas toujours les rondeurs.

Mais tandis que des voix de plus en plus de femmes rondes  se font entendre, que ce soit par l’intermédiaire de pétitions en ligne ou de blogueurs.  La formation d’Emme  permet de mieux former les designers sur le vêtement grande taille, de suivre une tendance du marché « plus size ». Plus important encore, cette initiative d’avoir une plus large gamme de modèles ne seront pas seulement pour les étudiants la possibilité d’avoir des carrières plus rentables, mais  de créera une plus large choix de vêtements pour les femmes rondes.

 

 

 


Un commentaire


  1. Enfin!!! Il sera possible pour les Rondes de se vêtir en France……Quand j’ écris  » enfin » je devrais dire: » dans quelques années ». Merci Beauté Ronde pour ces infos souvent pertinentes.

    Répondre

Laisser un commentaire