La Kpop est-elle grossophobe ? Le culte de la minceur en Corée du Sud !

La Kpop est-elle grossophobe ? Le culte de la minceur en Corée du Sud !

La Kpop fait actuellement fureur en France ! Pourtant, malgré ce succès, des voix s’élèvent : la Kpop inquiète par l’homogénéité de ces vedettes, par leur taille plus que fine et par les suicides de certaines idoles…

.

La Kpop : mais qu’est-ce que c’est ?

.

La Kpop désigne plusieurs genres musicaux : un mélange de pop, danse, hip-hop, rap et électro. Venue tout droit de Corée du Sud, elle est représentée par des groupes d’idols, des jeunes adultes aux traits parfaits et aux looks atypiques. Leurs clips sont très visuels, avec des chorégraphies millimétrées et pleins de couleurs. C’est notamment via Youtube que la Kpop a connu un tel succès en France. Les paroles parlent le plus souvent de sujets universels tels que l’amitié, la vie et la mort, les relations hommes/femmes, les choix de vie et l’âge adulte. Elles sont écrites et interprétées en Coréen, mais des emprunts en langue étrangère sont courants. J’adore ce genre musical depuis mon adolescence ! ^^

Pourtant, même si j’aime beaucoup la Kpop, je remets aujourd’hui en question certaines choses.

.

Photographie de Jelvin Base

.

La Corée et le culte de la minceur

.

Dans un pays où la beauté est un critère très important, il est facile de s’apercevoir que les idols sont tous extrêmement minces. Mais pourquoi tant d’importance accordée à l’apparence dans la Kpop ?

.

Être beau et mince : une obligation coréenne

.

Le culte de la beauté est fortement ancré en Corée du Sud. Avoir un nez fin, une petite mâchoire en V, une peau pâle, des jambes galbées et pas un gramme de gras… Difficile de tout concilier ! Pourtant, avoir un physique harmonieux est signe de beauté intérieure pour les Coréens. Dans leur tradition, leur alimentation et mode de vie ne doivent pas « encrasser » leur corps, une exigence de pureté qui doit être visible aussi dans le miroir et sur la balance.

Pour atteindre cette perfection, de très nombreux Coréens ont recours à la chirurgie esthétique. Faire une rhinoplastie, une implantation mammaire, une opération double paupière ou un amincissement de la mâchoire est choses courante.

Pourtant, peu de vedettes de Kpop acceptent de parler de leurs opérations : un paradoxe qui s’explique par le fait de devoir renvoyer une image parfaite, sans retouche, à leurs fans. Mais cette idéalisation créée des complexes et des envies physiques irréalisables dans le public amateur de Kpop, souvent jeunes.

.

Photographie de Only Ũ

.

Les régimes fous des stars de Kpop

.

Ressembler à une idol devient vite problématique, surtout en matière de poids. Pour cela il faut suivre un régime très sévère. Malheureusement, ils ressemblent le plus souvent à une très grave sous-alimentation et sont affreusement déséquilibrés, entraînant pertes de connaissance, malnutritions et carences…

Le « Paper Cup Diet » a été popularisé par un groupe de Kpop et consiste à ne manger que le contenu de trois gobelets. Des mini-portions qui ne comblent pas les besoins nutritionnels de ces idols mais peuvent au moins éviter quelques carences car la nourriture est variée.

Ce n’est pas du tout le cas du « One Food Diet », un régime où les idols ne mangent qu’un seul et unique aliment, comme des filets de poulet ou des patates douces.

A force de chercher la perfection à outrance, des accidents et des troubles alimentaires apparaissent : un idol s’est fracturé une côte à cause d’une rapide perte de poids. Quelques chanteuses évoquent à demi-mot l’emprise psychologique de ces régimes. Mais souvent, c’est la loi du silence.

.

Source : Korea Daily

.

Devenir chanteur de Kpop est très difficile, et les candidats sont nombreux et doivent faire face à une forte compétition pour espérer faire partie d’un groupe. Il y a beaucoup de déceptions. Savoir chanter et danser, ne suffit plus, il faut être beau. Donc, d’un côté, je comprends pourquoi ils font des régimes et de la chirurgie plastique. Honnêtement, qui le ferait pas, en échange de devenir une star ? Toutefois, je voudrais alerter sur la pression que subissent ces idols, celui d’être parfait en permanence, que ce soit au niveau de l’apparence physique, mais aussi sur l’attitude. Certains fans n’hésitent pas à harceler des idols. Ce qui a amené à plusieurs suicides cette année.

Alors, la Kpop est-elle grossophobe ? Peut-être, les idols renvoient l’image d’un corps parfait, et ce dernier passe nécessairement par la minceur. La minceur de ces idols devient la norme, un but à atteindre. J’alerte ! Il s’agit de leurs métiers et il ne faut pas oublier que la Coréen possède un héritage patriarcal. N’essayez pas de ressembler à tout prix à votre célébrité préférée avec des régimes dangereux !

Continuer à écouter de la Kpop, car c’est de la bonne musique. Et n’oubliez pas que si les idols sont si beaux, c’est plus par obligation. Personnellement, je vais toujours « chantonner » mes chansons préférées car j’aime les sujets des textes que je trouve bienveillants. J’espère, qu’un jour, le physique des stars de Kpop n’auront plus autant d’importance.

.

Photographe de couverture : coldpants

.

Un commentaire


  1. C’est encore un régime de folie et psychologiquement très néfaste de vouloir conserver un corps juvénile !
    Quel que soit le domaine, toutes actions extrémistes collectives ou individuelles sont généralement néfastes à termes. Ok pour faire des efforts afin de conserver une silhouette agréablement musclée par l’alimentation et le sport. Même si vous ne trouvez pas le temps pour vous maintenir en forme, faites des exercices simples à la maison, utiliser un Gyroroue ou un engin de mobilité pour certains déplacements urbains, mais éviter de tomber dans cet excès.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Loading Facebook Comments ...