J’ai arrêté de me maquiller tous les jours : les bienfaits sur ma peau !

maquillage

Le maquillage, est-il mauvais pour la peau ? Il peut être nocif si on ne le fait pas correctement. Mais une question m’a toujours intriguée : est-ce que c’est vraiment nécessaire de se maquiller tous les jours ? J’ai commencé à me maquiller tous les jours à l’âge de 15 ans. IL y a un an, j’ai voulu tenter une expérience : arrêter de me maquiller pour aller au travail. Je me suis dit : « Je vais voir ce qui se passe ». Et bien, je vous le dis, j’ai beaucoup appris de cette expérience.

Pourquoi j’ai arrêté de me maquiller tous les jours ?

Tout d’abord, j’ai arrêté de me maquiller tous les jours pour un test personnel. Je voulais savoir quel était l’impact réel du maquillage sur ma peau. J’ai donc décidé de m’en passer pendant un mois. Au début, je me suis sentie un peu nue. Mais j’ai vite appris à m’accepter telle que je suis. Parce que je dois dire que je n’apprécie pas beaucoup la personne que je suis quand je ne porte pas de maquillage. ^^ Et c’est important de se dire cela !

Ce qui s’est passé…

Les premières semaines : pas mal d’allergies et une mauvaise mine !

La première chose qui m’a frappée, c’est que ma mine est beaucoup plus blafarde quand je ne me maquille pas. Auparavant, je pensais que le but était d’obtenir une mine plus bronzée. Mais en fait, c’est un très mauvais signal que nous envoyons à notre organisme : nous voulons qu’il produise plus de mélanine pour pallier à la disparition du bronzage. Et donc la production de mélanine devient anarchique. Et cela peut entraîner des problèmes de pigmentation.

De plus, je me suis rendu compte que le maquillage couvrait mes imperfections. Et donc, lorsque je ne porte pas de maquillage, j’ai tendance à regarder mes imperfections avec plus d’attention. Et oui, j’ai des taches… Et je trouve ça dommage. Je me suis donc dit qu’il fallait que je trouve un moyen de les faire disparaître.

La première semaine, j’ai eu des rougeurs sur la peau autour des yeux et sur les joues. Je me suis dit : « Mais qu’est-ce qui se passe ? ». Je me suis donc dit que je n’allais pas tarder à tout arrêter. Mais, j’ai vite compris qu’il fallait que je trouve une solution pour ne pas avoir ces rougeurs. J’ai donc investi dans une crème hydratante à l’Aléo Vera, qui est devenu mon nouveau produit « star ».

Mais le teint, c’est arrangé au niveau de la quatrième semaine…

Je me sens plus fraîche et plus naturel. J’ai vraiment eu l’impression d’avoir une bonne mine. Je n’avais plus de rougeurs autour des yeux et sur les joues. Mais mon teint était toujours un peu pâle.
Les petites rides et les pores sont moins visibles. Je me suis aperçue que mes petites rides sur le front étaient moins visibles aussi. J’avais d’ailleurs davantage confiance en moi. J’avais vraiment l’impression d’avoir un teint plus lumineux. La peau était douce et ne tirait pas autour des yeux. J’avais confiance en moi.

Enfin, dès la quatrième semaine, ma peau était plus claire. J’avais vraiment l’impression d’avoir un teint plus naturel et de moins en moins de petits boutons qui apparaissent quand j’ai mes règles.

Arrêter de se maquiller tous les jours : sortir des conventions ?

J’ai commencé à utiliser du maquillage avant mes dix ans, et depuis, j’en ai utilisé de toute sorte : crèmes de teint, fond de teint, poudres de teint, fond de teint liquide, fards à paupières, mascaras, eye-liners, etc. J’ai eu des centaines de flacons de parfum dans ma vie. Je ne me souviens pas du nombre de fois où j’ai acheté un produit pour ma peau.

Quand j’étais plus jeune, j’utilisais du maquillage parce que je n’aimais pas mon apparence…

J’avais peur d’être difforme, et j’essayais d’obtenir un teint plus clair. Je me maquillais aussi parce que je voulais être comme les autres filles de mon âge. Maintenant, je ne me maquille plus aussi souvent. Je n’ai plus besoin d’un maquillage épais pour cacher mes imperfections.

Le problème avec le maquillage, c’est qu’il nous encourage à nous voir comme si nous étions plus laides que nous le sommes en réalité. Mais nous somme toute belle, et notre beauté ne disparaît pas parce que nous ne portons pas de maquillage… Je suis devenue une adepte de l’allure naturelle. J’aime mieux me réveiller le matin et me rendre au travail sans maquillage, mais je ne suis pas contre de porter un peu de rouge à lèvres de temps en temps.

Arrêter de se maquiller : la peur du jugement.

Malheureusement, certaines personnes ont tendance à penser que si vous n’êtes pas soignée, c’est que vous ne vous souciez pas de votre apparence. C’est parce que ces gens ne sont pas conscients qu’il existe différentes sortes de beauté… J’ai lu il y a quelques jours une revue sur une jeune femme malade qui a créé un site web sur la beauté naturelle. Son message est très simple : « Nous sommes toutes belles, et c’est ainsi que nous devrions nous voir. » J’approuve ce message, et je pense qu’à l’avenir, les gens seront plus conscients de l’importance de la beauté naturelle.

Le bilan de mon expérience est donc plutôt positif. Je me suis rendu compte que c’est la petite touche de maquillage, et pas le maquillage complet qui fait la différence. Et puis cela me permet aussi de faire des économies. ^^¨

Et vous, qu’en pensez-vous ? Avez-vous envie de vous lancer dans cette aventure de ne plus se maquiller ?¨

Source photographie de couverture : Kamaji Ogino provenant de Pexels

Le partage c'est la vie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Loading Facebook Comments ...