« Aimer mon corps » a changé ma façon de faire du shopping

"Aimer mon corps" a changé ma façon de faire du shopping

Le shopping peut être une épreuve très stressante quand nous sommes une femme ronde. Armé d’une tonne de terribles « règles de la mode » que j’ai appris dans des magazines féminins. Je suis toujours à la recherche des pièces « flatteurs » pour mon corps… J’ai cartographié ce que je pouvais et ne pouvait pas acheter : pas de couleurs voyantes, rien de trop serrer et surtout rien de trop court. Il existe une foule de directives inutiles que je suivais.

 

Au cours des deux dernières années, cependant, je fais des progrès et appris à aimer mon corps. Comme j’ai appris à reconnaître les coupes et les vêtements qui me mettent en valeurs. Je ne lie plus les magazines féminins avec toutes leurs règles absurdes qui cacheraient soit disant « les défauts » de mon corps. La plupart de ces magazines ne prennent pas en compte les corps pulpeux et les journalistes n’ont pas les compétences pour juger les différentes formes et courbes d’une femme pulpeuse. Il existe tout de même un bon magazine « Curvista » dédié aux femmes rondes. Depuis, le shopping est devenu plus agréable pour moi. Après une sélection de marques, je n’ai plus besoin de penser à ses multitudes de règles. Pour cette raison, quand je me balade dans ces boutiques, je suis libre. 

skinny-mirror-reaction

Je ne réalisais pas à quel point ces règles absurdes entravées mon plaisir du shopping jusqu’à une récente visite au centre commercial de ma ville. Avant, le shopping était source de stress et d’anxiété pour moi, j’avais l’habitude d’éviter les achats ou d’aller sur internet. Cependant, je comprends maintenant pourquoi j’évitais les magasins ! Des idées toxiques sur moi-même et sur mon corps… Des pensées négatives qui réapparaissaient à chaque fois que je scrutais mon corps dans les cabines mal éclairées. La création du site « Beautéronde » et la découverte d’une communauté m’a permis de changer.

Mon corps passe avant les règles ! J’ai essayé un pantalon « rose » qui serait normalement supposé être inconcevable sur mon type de corps. Pourtant, ce pantalon m’allait très bien, en voyant mon reflet dans le miroir, je me suis réjouis de voir mes fesses galbées. Je me suis trouvé belles! Cela a provoqué en moi, une envie irrésistible de shopping ! Un sentiment que je n’avais pas ressentie depuis longtemps…

Vêtements : MS Mode

Peu importe les couleurs que j’essayais, j’aimais…  Ce changement est incroyable pour moi, il a totalement reconstruit mon expérience avec les achats. Depuis ce jour, je ne redoute plus de marcher dans un magasin.

Tout le monde devrait profiter des sensations des nouveaux tissus ou mettre de la couleur ou des motifs ! Le shopping devrait être un plaisir ! Il faut lutter contre ses diktats absurdes … Vu le nombre de femmes rondes qu’il y a en France, toutes les marques devraient proposer une offre « grande taille ». Surtout, les magazines féminins devraient s’adapter à une « corps plus naturelles »…

Avec le temps, j’ai constaté que les règles de la mode changer tout le temps, suivent des « tendances » et les formes des corps passent après les motifs à la « mode ». A-t-elle point, que toutes les filles se ressemble. On a tous les mêmes couleurs, les mêmes vêtements !  A « la mode » ! En vérité, le shopping est un moyen amusant de se réinventer constamment par de nouveaux looks et de se créer son « propre style ». Accepter votre corps permet de ressortir votre créativité !

 

 

2 commentaires


  1. Très joli témoignage ! Et je suis certaine qu’il aura beaucoup d’impact pour beaucoup d’entre nous. Je suis persuadée que lorsque l’on se détache enfin des diktats que la société et les magazines nous impose on parvient à avoir un regard bien plus bienveillant envers soi-même ! Et ça : ça n’a pas de prix ! Quand on s’aime (ou commence à s’aimer) on est plus indulgente, plus douce et on a des pensées bien plus positives qui nous tirent enfin vers le haut ! AIMONS NOUS COMME NOUS SOMMES :-)))

    Répondre

    1. Ahhhhh j’adore =) Bien parler Marie. Bisouuuusssss

      Répondre

Laisser un commentaire