Comment lutter contre la grossophobie au quotidien ?

Comment lutter contre la grossophobie au quotidien ?

La société fait comprendre qu’être gros n’est pas normal. Les gros sont indésirables, et même les enfants ronds sont ridiculisés et taquinés à l’école élémentaire. Certaines personnes sont bâties plus grandes, plus petites, plus minces ou plus rondes que d’autres… Et alors ? 

.

C’est quoi la grossophobie ?

.

La grossophobie est une sorte de discrimination envers les personnes grosses, rondes et/ou fortes.

Elle peut être dangereuse moralement lorsque, par exemple, une jeune femme ronde est victime de harcèlement ou de moqueries. Celle-ci touche aussi bien les femmes que les hommes. Depuis 1995, le terme de la grossophobie est née pour dénoncer la violence morale faîtes par rapport aux rondeurs, car c’est depuis ces années que la grossophobie est interdite tout comme le racisme. Nulle personne n’a le droit de vous interdire de travailler par exemple à cause de votre grosseur physique.

.

Photographie par rawpixel de Pixabay

.

Comment lutter contre les discriminations de la grossophobie ?

.

Je me pause souvent cette question. Je n’ai pas vraiment de réponse. Mais, ce que je sais, c’est que « l’union fait la force « . Grâce aux réseaux sociaux, forums, blogs, nous pouvons nous rassembler et échanger entre personnes rondes. Je ne pense pas que nous devons changer pour être accepté mais que la société doit changer. Et pour cela, nous devons nous imposer, montrer qu’on existe et nous montrer.

Ensuite, pour lutter contre la grossophobie, il est recommandé de regarder des ouvrages où les femmes rondes sont valorisées. Le poids d’une personne forte n’est pas forcément un inconvénient.  Être grosse n’est pas un défaut et ce n’est pas parce qu’on n’a pas une taille de guêpe que l’on est forcément obligé de recevoir des insultes ou moqueries.

Faites tout ce que vous voulez sans prendre compte des réflexions des autres. Personne ne peut vous forcer à maigrir. Et puis après tout, il y a des femmes qui ne font pas attention à ces moqueries et vivent très bien leurs rondeurs. Je le vois sur mon compte Instagram : pour un commentaire haineux, je vais en obtenir cinq positifs.

.

Photographie de couverture : lisa runnels de Pixabay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Loading Facebook Comments ...