« Pokemon Go », égalité des sexes ?

"Pokemon Go", égalité des sexes ?

Je dois admettre que quand j’ai installé « Pokemon Go », Je m’attendais pas à trouver l’application aussi amusante. Même sous la canicule, je n’ai pas put m’empêcher d’aller chasser des pokemons. Au final, j’ai marché 5 km sans me rendre compte… Je me souviens quand j’avais 7 – 1o ans, j’étais une vrai fan des pokemons et j’avais beaucoup mais beaucoup de cartes. Aujourd’hui, je suis redevenu un enfant… et ça fait du bien … Même si les gens te regardent bizarrement quand tu essayes d’attraper un pokemon. Ils sont dûs me prendre pour une folle et prendre des photos du sol. Et vous savais quoi ? « Pokemon Go » est étonnement féministe et ça le rend encore mieux…

Cela ne veut pas dire que le jeu est sans défauts. Par exemple, bien qu’il existe plusieurs options de tonalité de la peau pour les avatars d’entraîneurs, certains joueurs ont fait remarquer qu’ils sont tous malheureusement le même ; comme d’autres l’ont observé, certains hommes utilisent « Pokemon Go » comme une excuse pour le harcèlement de rue. Autre chose, certains étant trop concentré ne font pas attention où ils marchent et oublient les voitures. De nombreux accidents ont eu lieu. La police a appelé à la prudence. Voir, ci-dessous, un message sur l’autoroute rappelant aux automobilistes de ne pas jouer en roulant ! Les concepteurs du jeu connaissent le problème. Voici la phrase quand vous ouvrez le jeu « Pokemon go » : « Sois toujours attentif. Regarde autour de toi » !

don-t-pokemon-and-drive-3f41ed-0@1x

Dans le monde du jeu, l’égalité est présentée comme une chose décontracté. Il y a des femmes dans des rôles de leadership. Il montre qu’il n’est pas si difficile d’imaginer un jeu ou l’égalité est le statu-quo. (voir article « Les héroïnes de jeux vidéos deviennent « réalistes »)

1

1. Un style « avatar » formateur 

Le choix de l’avatar est encore lu comme « mâle » ou « femelle », mais le choix des options « styles » sont restreints ou les mêmes quels que soient les sexes. De nombreux joueurs ont apprécié cette simplicité. Les avatars sont habillés à peu près de la même façon. Dans la plupart des jeux, les personnages féminins sont majoritairement peu vêtus, tandis que les personnages « hommes » sont représentés le plus souvent couvert d’une armure sur tout le corps. Dans « Pokemon Go » on ne prend pas en compte ses « normes ». Les deux portent des tenues équivalentes, ni trop sexy, ni trop « aventurier ». Personnellement, je trouve que ça ressemble à une tenue de sport…

1

 2. Les chefs d’équipe ne sont pas tous des hommes

Pokemon-Go-Team-790x687

Les hommes ne font pas la majorité des dirigeants, ainsi deux des trois « teams » sont des femmes. « Candela » mène l’équipe « Valor », tandis que « Blanche » mène l’équipe « Mystic ». « Spark », le seul homme dirige la team « Instinct ». Un choix des concepteurs qui défient les rôles des genre… Traditionnellement, on aurait placé un homme comme dirigeant de l’équipe « Valor », qui replète la force et la férocité dans les batailles, comme, « Blanche », leader de l’équipe « Mystic », qui emploie une « analyse calme » dans les combats, alors que dans notre culture, on dit le plus souvent que les femmes sont trop émotives et non capable d’analyser une situation d’un point de vue logique. Merci à « Pokémon Go » de ne pas prendre en compte des stéréotypes ridicules !

1

3. Le jeu n’est pas commercialisé vers un genre particulier

Un des points forts de la franchise Pokémon c’est qu’il n’est généralement pas commercialisé, selon un sexe ; cependant, il est difficile de rater le fait que les personnages principaux de la série sont généralement de sexe masculin, tandis que les personnages féminins sont secondaires. Mais avec « Pokemon Go », le personnage principal est censé être chaque joueur – et en tant que tel, il est commercialisé comme neutre. Il est juste  » pour les gens ».

1

4. Un jeu qui rassemble

600px-pokemon-6

Les joueurs sont de tous horizons mais ont la même passion : « attraper des pokémons ». Bien que, il y a des gens malhonnêtes qui utilisent le jeu, comme partout, ils sont très peu. « Pokémon Go » ressemble les joueurs et des « chasses géantes » sont organisées dans les grandes villes via les réseaux sociaux. De plus, les « teams » permettent  de créer un esprit d’équipe et donc de partage… Un bon moyen de rencontrer de nouvelles personnes ?

 

Laisser un commentaire