Complexes : avoir les seins qui tombent, c’est normal !

seins tombant

Avoir les seins qui tombent ! Quelle galère… J’en ai marre du soutien-gorge ! Je voudrais enfiler mes hauts sans redresser mes seins ! Faites-vous partie de cette marge de femmes qui souhaiteraient décomplexer sur cette expression ‘’J’ai les seins qui tombent » ? Découvrez dans cet article le quotidien d’une femme complexée par sa poitrine et la solution pour se rendre à l’évidence.

.

J’ai la poitrine frêle, dois-je me cacher ?

.

Je ne peux m’empêcher chaque jour de ressentir cette contrainte à envelopper ma forte poitrine dans un bonnet. Pourtant, me retrouver aujourd’hui à mettre un bonnet F n’est aucunement de ma faute. Tout comme des femmes ont ordinairement de petits seins droits et fermes, moi j’ai été gratifié d’une belle, lourde et grosse portion de seins. A la différence que les miens sont mal perçus par la société. =(

Le symbole phare de beauté des magazines et des hommes est le sein droit et rond. Je ne peux donc me proclamer mannequin avec ma poitrine affaissée. Vous devez reconnaître avec moi que le mot SEXY fait rarement partie de nos qualifications. Pour la société, ma grande taille et ma grosse poitrine sont l’antonyme de la beauté féminine. Ma morphologie mammaire devrait être mon arme de séduction, mais elle est ma bataille quotidienne. Vous arrive-t-il de penser que l’ultime solution est de vous cacher et de fuir la réalité ? Non, je pense qu’il y a d’autres issues pour surmonter ce grand complexe.

.

avoir des seins qui tombent

Image par Marco Mézquita de Pixabay

.

Avoir des seins qui tombent : dois-je faire recours aux soins esthétiques ?

.

Vous aviez certainement songé plus d’une fois aux implants mammaires ou à des produits galbant la poitrine. J’ai beau joncher ma chambre de gels, de masques, de crèmes, mais je vous avoue que j’espère jusqu’à là retrouver la poitrine de rêve tant vantée par le monde entier. Je m’adonne aux activités sportives en mettant le paquet sur les exercices pectoraux. Croyez-moi ma poitrine me dit qu’elle est née ainsi et ne peut changer sa nature. Me faudrait-il décaisser une somme exorbitante pour subir une intervention chirurgicale, afin de la réduire et dans le seul but de paraître l’idéale pour les beaux yeux de la société ? J’ose croire que vous et moi avions une meilleure solution à portée de main…

.

J’assume mes seins débordants et tombants

.

L’anatomie démontre que le sein est un ensemble de graisses. La norme dicte donc que davantage je les aurai gros, plus ils seront lourds et tomberont. Vous devez savoir qu’en effet, ce n’est pas une anomalie, une maladie ni un problème. A chacune son bonnet, je dois changer mon regard sur le reflet de ma poitrine. Tant que vous prendrez à cœur que seuls les petits seins représentent la séduction, vous aurez du mal à valoriser les vôtres. Je le dis avec une telle facilité que vous croiriez que la mise en valeur est de même. Mais rappelez-vous d’une chose, chaque femme a une partie de son corps qu’elle changerait probablement si elle devait renaître. Aussi vous êtes le maître de votre destin. Il ne revient qu’uniquement à vous de décider du style qui vous va le mieux.

Ainsi, je me vêtis sans arrière-pensée du haut qui laissera voir ma poitrine généreuse dans toute sa splendeur. Je décide ou pas de me présenter à mon interlocuteur avec un soutien-gorge voilant mes seins qui tombent. De toute évidence mes gros seins ne deviendront guère courts ni totalement droits, quoique je puisse adopter comme solution.

C’est normal que vos seins tombent parce que la nature vous a dotée d’une bonne quantité de gras. Soyez reconnaissante et lâchez-prise. Penchez-vous plutôt vers les tenues qui les démarquent.

.

Photographie de couverture : Andrea Altini de Pixabay

.

Le partage c'est la vie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Loading Facebook Comments ...