J’ai dit stop aux diktats esthétiques pendant le confinement ? Vive les poils, la fin des soutien-gorges et le jogging à la maison !

J'ai dit stop aux diktats esthétiques pendant le confinement ? Vive les poils, la fin des soutien-gorges et le jogging à la maison !

C’est bientôt la fin du confinement et il est temps de faire un petit bilan. Nous pouvons voir le positif. J’ai profité de ce temps pour prendre soin de moi ; arrêter de me maquiller pour laisser ma peau respirer, dire bye-bye aux soutiens-gorge pour donner du repos à mon dos et plein d’autres choses…

.

Fini le soutien-gorge

.

Nombreuses sont les femmes qui portent des soutiens-gorges toute la journée pour respecter les règles implicites de la société occidentale. Mais à la fin de la journée, quel bonheur et quel soulagement de pouvoir l’enlever! Alors pourquoi j’ai profité de cette période de confinement pour adhérer au mouvement No bra ? Ce mouvement peut être interprété comme un acte féministe ou tout simplement comme un besoin de confort de la part des femmes. Toutes les tailles de bonnet sont concernées et de plus en plus de stars et d’influenceuses prônent l’absence de soutien-gorge. En effet, la chanteuse Rihanna ou encore des mannequins comme Kendall Jenner ou Emily Ratajkowski s’affichent régulièrement sur les réseaux sociaux sans soutien-gorge et n’hésitent pas à sortir dans la rue de cette façon. J’ai profité de cette crise sanitaire, nous obligeant à rester confiner à domicile pour tenter l’expérience. Et bah, c’est plutôt agréable !

.

Les risques engendrés par le port du soutien-gorge

.

L’institut français de la mode estimait à seulement 11% des femmes qui se passaient de façon occasionnelle de soutien-gorge. Pourtant, même si ce mouvement est controversé, l’utilisation de ce dessous typiquement féminin ne serait pas forcément très bon pour notre santé.

En effet, le professeur Jean-Denis Rouillon du CHU de Besançon a réalisé une étude sur l’utilité du soutien-gorge. Les premiers résultats montreraient que cette lingerie serait finalement responsable du relâchement de la poitrine. En laissant votre poitrine sans brassière ou soutien-gorge, vous l’obligeriez à se renforcer.

De plus, ces dessous ont tendance à comprimer les tissus de la poitrine, entraînant une mauvaise circulation sanguine et lymphatique. Certains docteurs ont émis l’hypothèse que le port de soutien-gorge pourrait être une des causes du cancer du sein. Pourtant, aucune étude concrète n’a pour l’instant été réalisée.

.

.

L’épilation pendant le confinement, c’est non !

.

Les bienfaits sur la peau

.

Le confinement a été également le bon moment pour laisser respirer ma peau. Certaines opteront pour le zéro maquillage et certaines iront également vers l’arrêt de l’épilation. Laissez donc le rasoir, l’épilateur ou autres bandes de cire dans vos tiroirs. Vous offrirez ainsi à votre peau tout le repos dont elle à besoin. En effet, l’épilation est très stressante pour l’épiderme et peu l’irrité. De plus, en laissant vos poils pousser, votre esthéticienne aura des conditions idéales pour travailler dans quelques semaines. ^^

.

Une économie de temps, mais aussi d’argent

.

Savez-vous combien de temps et d’énergie vous perdez chaque mois à faire votre épilation? Et pour celles d’entre vous qui vont chez l’esthéticienne, le confinement a été pour moi l’occasion de faire quelques économies. Cette crise sanitaire est donc le bon moment pour laisser un peu de liberté à votre pilosité naturelle. Alors que les humains sont confinés, les poils sont de sortie! Cette période a permis de vous redécouvrir, d’assumer peut-être plus facilement votre corps dans sa globalité. N’oubliez pas que les poils sont tout à fait naturels et qu’ils ont une utilité. En effet, ils protègent votre peau des agressions extérieures et maintiennent un bon niveau d’hydratation de la peau. Ainsi, si vous avez les jambes souvent sèches, vous remarquerez sans doute des changements à la fin de la crise.

.

.

Le jogging à la maison, c’est tellement bien !

.

Le confort à toute épreuve

.

Pour un confort permanent, vous pouvez opter pour le jogging. Cet intemporel de la garde-robe m’a sauvé la mise en confinement. Il peut être porté devant son ordinateur en télétravail, sur le canapé en regardant une série ou encore durant une petite séance de sport pour les plus motivées! Vous avez peur de vous laisser aller et de devenir lazy en jogging toute la journée? Il n’y a pas de raison! Faites seulement en sorte que les vêtements que vous portez en journée ne deviennent pas également votre pyjama. N’hésitez pas à en changer afin de varier vos tenues pour rester motivée.

.

Et, un gain de temps

.

Rester à la maison toute la journée à cause de la crise sanitaire avait tout de même quelques avantages. En effet, plus besoin de changer de tenue sophistiquée chaque jour, moins de lessives à faire et un choix vestimentaire bien plus facile à prendre le matin. Cette prise de tête quotidienne pour se mettre en valeur et créer un look moderne, classe, stylé mais tout de même professionnel est à oublier. En effet, un joli jogging confortable et votre journée peut commencer ! =) En vous sentant à l’aise dans un vêtement, et sans la peur du regard des autres, vous prendrez vite goût à cette liberté. Peut-être oserez-vous garder cette habitude après la levée du confinement ?

Ce que je retiens : j’ai profité de cette période pour revenir à l’essentiel, sans jugement et accepter telle que je suis.

.

Photographie de couverture : Claudio_Scott de Pixabay

.

Le partage c'est la vie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Loading Facebook Comments ...