La pilule contraceptive : les hormones, prennent-elles le contrôle de nos vies ?

pilule

Les hormones sont souvent présentées comme les boucs émissaires de toutes nos difficultés quotidiennes, et ce, depuis quelques années. Les hormones seraient responsables de nos émotions, de notre poids, de notre libido, de notre sommeil… Mais dans quelle mesure sont-elles vraiment en cause ?

Mais, c’est quoi une hormone ?

En fait, peu importe que nos hormones soient en cause ou non, il est certain que nous pouvons modifier leurs effets en agissant sur la nourriture que nous consommons. Et ce n’est pas parce qu’un aliment contient des hormones qu’il faut l’éviter, au contraire !

pilule
Photo by Dose Juice on Unsplash

« Les hormones ne sont pas forcément malfaisantes. »

La plupart des hormones sont produites et stockées par nos glandes endocrines, qui sont situées à différents endroits de notre corps : thyroïde, hypophyse, surrénales, parathyroïdes, etc. Nous ne pouvons pas nous en passer : elles sont indispensables à la bonne marche de notre organisme. Leur production est souvent régulée par l’hypothalamus, une glande située au centre du cerveau. Lorsque notre ration quotidienne en vitamines et minéraux est suffisante, cette glande ne produit pas d’hormone et par conséquent, nous sommes équilibrés. Mais si notre alimentation est insuffisante et que nous ne prenons pas les suppléments vitaminiques dont nous avons besoin, l’hypothalamus envoie des signaux de faiblesse à notre glande thyroïde, qui réagit en libérant de la thyroxine afin de stimuler la production de globules rouges, de globules blancs et de globules bleus (qui transportent l’oxygène). Cette thyroxine stimule également la production de cholestérol.

« L’alimentation est le meilleur moyen d’équilibrer nos hormones. »

Voici quelques-unes des hormones et des aliments qui ont un effet positif sur elles :

  • L’insuline : la production d’insuline est stimulée par le sucre. La pancréatine (qui est une hormone du pancréas) joue un rôle très important dans la production de l’insuline, qui est une hormone nécessaire à notre survie. Lorsque nous mangeons des aliments riches en glucides, cette hormone se charge de transporter le sucre jusqu’aux cellules pour être dégradé.
  • La testostérone : la production de testostérone est stimulée par la prise de protéines animales, ce qui fait qu’une alimentation trop pauvre en protéines peut avoir un effet négatif sur la production de testostérone.
  • L’hormone de croissance humaine (hGH) : c’est un facteur de croissance qui stimule la croissance osseuse et aide à maintenir l’élasticité de la peau. Elle stimule également la production d’insuline.
  • L’hormone de croissance animale (hGHA) : elle stimule la croissance des tissus, comme les muscles. Elle sert également à stimuler la production d’insuline.
  • Le cortisol : cette hormone est produite par la glande surrénale. Elle indique si vous vous trouvez en situation de stress et régule le fonctionnement de votre organisme.

Toutes ces hormones sont dépendantes de l’alimentation. Elles sont influencées par l’utilisation de certains aliments, lesquels permettent de les stimuler.

Est-ce la pilule contraceptive agie sur notre corps ?

Oui, la pilule contre l’ovulation est une hormone de synthèse (l’éthinylestradiol) qui agit sur les hormones (les androgènes et les œstrogènes), et sur le système hormonal de façon générale.

Quels sont les effets ?

Les hormones de synthèse ont un effet négatif sur la libido chez certaines femmes. Elles ne permettent pas de stabiliser les niveaux d’œstrogènes, donc les fluctuations sont importantes. Ce qui peut être à l’origine de dérèglements de la libido.
Les hormones de synthèse (ES) peuvent provoquer des bouffées de chaleur, voire des bouffées de chaleur intempestives chez les femmes qui en prennent.
Elles peuvent aussi provoquer des règles douloureuses (crampes vaginiques).
Enfin, elles augmentent la prise de poids chez certaines femmes.

Cependant, la pilule reste très pratique. À prendre tous les jours, elle permet de ne pas être enceinte.

Il est possible de se passer de la pilule : quelles sont les alternatives ?

Il existe des alternatives pour ne pas utiliser la pilule.
Par exemple, le stérilet. C’est un dispositif médical, à placer dans le vagin, qui retient des œstrogènes et des progestatifs. Il en existe en plusieurs tailles, il est vital de bien l’ajuster à sa morphologie.

Il existe aussi d’autres méthodes de contraception moins connues, qui permettent de ne plus prendre la pilule. On peut par exemple :

  • Utiliser un diaphragme et/ou un spéculum (cette méthode est valable pour les femmes qui ne veulent pas utiliser de pilule) ;
  • Ou une méthode dérivée du stérilet, le dispositif intra-utérin, ou IUD ;
  • Sinon une contraception masculine ;
  • etc.

Vous avez besoin de contraception adéquate à votre corps ? Pensez à prendre rendez-vous chez votre médecin traitant.

Source photographie de couverture : Reproductive Health Supplies Coalition on Unsplash






Le partage c'est la vie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Loading Facebook Comments ...