Il ne faut pas que le mouvement BodyPositive nous créent des complexes !

Bodypositive

Un mouvement féministe ? Un effet de mode ? Le Bodypositive (traduire corps positif) est un mouvement crée par deux femmes, Connie Sobczak et Elizabeth Scott, dans les années 9o aux Etats-Unis. Ce mouvement prend une place importante avec l’évolution et l’essor des réseaux sociaux. Il en ressort du Bodypositive que chacun doit s’accepter et accepter l’autre, peu importe son corps, sa culture. Ce mouvement encourage la diversité et l’estime de soi. Il est contre les idées négatives reçues et renvoyées trop souvent par notre modèle de société.

J’ai le droit de ne pas aimer toutes les parties de mon corps

Vous avez le droit de le penser et plus encore de le revendiquer, vous pouvez vous aimer et vous pouvez aussi ne pas apprécier certaines parties de votre corps. Vous n’allez pas pour autant vous dévaloriser à chaque fois que le sujet est abordé. Le Bodypositive repose sur l’acceptation, est-ce que accepter veut dire qu’on doit tout apprécier ? La nuance est mince, et si on vous impose maintenant de vous aimer, vous avez aussi le droit de ne pas tout aimer.

Et peut-être même que les parties que vous aimez le moins font que vous aimez encore plus le reste. Le Bodypositive doit vous faire sentir mieux dans votre esprit et vous alléger mentalement, ce n’est pas pour autant que demain vous vous aimerez entièrement.

En effet, j’ai un défaut sur l’une de mes paupières depuis ma naissance. Ma paupière de l’oeil gauche est plus basse que celle de droite. Cependant, je suis particulièrement fière de la couleur de mes yeux. Au final, j’accepte « ce petit défaut » car quand je regarde mes yeux, je vois la couleur et non les paupières.

bodypositive
Photo by Billie on Unsplash

Le Bodypositive sur Instagram, son évolution ! Un mouvement devenu Marketing et de recherche de likes ?

Toutes ces informations envoyées de façon massive sur les réseaux, vous fait ressentir une certaine pression. Entres celles qui s’aiment trop, celles qui ne s’aiment pas assez, où êtes-vous ? Le mouvement est détourné par certaines personnes dont le corps n’est pas sujet à discordes au niveau de la société, et s’éloigne de plus en plus du but que les deux femmes ont initié dans les années 9o. Si ce mouvement est censé être l’acceptation de soi, pourquoi dans certains cas causes-t-elle de complexes ?

La course aux abonnés et la gloire des réseaux, de manière générale, peut discréditer n’importe quel sujet peu importe sa valeur et son importance. Le Bodypositive vous a déjà permis de poster une photo de vous avec de la cellulite ? Dans une posture pas forcément avantageuse ? Et pourtant à l’inverse cette course folle à la beauté vous fait aussi perdre la tête.

Le mouvement aide beaucoup de femmes, ou hommes, à se libérer d’un certain poids psychologique lié à des complexes. La course au succès sur les réseaux altère notre opinion sur le Bodypositive aussi solide qu’il soit. Même s’il vous apprend à vous estimer, il ne faut pas en faire une obsession. Chacune a des complexes, il est difficile d’avouer et d’aimer chaque partie de son corps tout le long de notre vie. Vous passez par différentes étapes, de l’enfant à l’adolescent à l’adulte. Le corps change, évolue, aimez-vous comme vous êtes mais ne vous souciez pas de ne pas tout aimer. Ce n’est pas ce qui compte le plus dans cet état d’esprit, ce qui prime c’est d’accepter également ce que l’on aime pas. Et c’est ça, le vrai BODYPOSITIVE !

Source photo de couverture : AllGo - An App For Plus Size People on Unsplash

Le partage c'est la vie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Loading Facebook Comments ...