Bodypositive : l’IMC est une arnaque. on vous explique pourquoi ?

imc

De nos jours, l’apparence physique est un point très important. En effet, avec la mode et la mise en valeur des corps de stars, toutes les personnes désirent suivrent le modèle de ceux-ci ou de celles-ci. Par exemple, on voit souvent dans les magazines de People des femmes ou des hommes avec des corps minces. Cela pousse donc les personnes à elles aussi faire attention à leur corps. Pour cela, elles n’hésitent pas à faire des régimes, de l’exercice, à suivre l’évolution de leur corps. Pour savoir si notre corps est dans la norme, il existe un calcul. Oui, l’Indice de Masse Corporelle, ou IMC, permet de mesurer la corpulence d’une personne. Vous avez sans doute entendu parler de ce calcul. Malheureusement, beaucoup croient que ce calcul est parfait, mais en réalité il ne l’est pas ! Qu’est-ce que l’IMC ? Pourquoi peut-on dire que l’IMC est une arnaque ? Dans cet article nous répondrons à ces questions.

.

Qu’est-ce que l’IMC ?

.

L’IMC soit l’Indice de Masse Corporelle est un calcul ou une formule qui permet de définir la corpulence d’une personne. L’IMC est une formule qui utilise le rapport taille/poids pour définir si la personne en question est en insuffisance pondérale, si elle a un poids normal, ou bien si elle est en surpoids ou obèse. Le résultat de ce calcul met donc les personnes directement dans une certaine case. Les résultats de ce calcul sont fixes et permettent de savoir directement dans quel état la personne se trouve. Voici d’ailleurs les résultats et ses cases :

Résultat compris…

  • En dessous de 16 : Anorexie
  • Entre 16 et 18,5 : Maigreur
  • De 18.5 à 25 : Personne de corpulence normale
  • Entre 25 et 3 : Personne en surpoids
  • De 3 à 35 : Légère obésité
  • Entre 35 et 4 : Obésité sévère
  • Au-delà de 4 : Obésité morbide

Cette solution pour connaître la situation de chaque patient est beaucoup utilisée par les médecins. En effectuant ce calcul, ils peuvent savoir si la personne est sous-alimenté ou bien sur-alimenté. Mais comme nous l’avons dit dans l’introduction, en réalité cet indice est une arnaque ! Même s’il peut être utile, il ne correspond pas forcément à la réalité. En quel sens ? Nous allons maintenant répondre à cette question.

.

Image par Javon Thorpe de Pixabay

.

Pourquoi peut-on dire que l’IMC est une arnaque ?

.

Comme nous l’avons vu dans la définition et l’explication du calcul de l’Indice de Masse Corporelle (IMC), c’est le rapport taille/poids qui est utilisé. C’est à dire qu’on va mesurer votre taille, vous faire monter sur la balance pour connaître votre poids et grâce à ces deux mesures, on pourra calculer l’IMC et donc vous donner le résultat final. Alors en quoi est-ce que ce calcul peut se montrer faux ?

Comme vous l’avez remarqué, il n’y a pas de distinction du poids dans ce calcul. En effet le fait de calculer votre poids n’indique pas si ce poids consiste en de la graisse ou plutôt des muscles. Et c’est là le problème de ce calcul ! Prenons un exemple. Si vous êtes un athlète, un sportif ou que vous aimiez faire de la musculation, votre indice IMC sera assurément élevé puisque la masse musculaire comptera forcément dans le poids relevé et donc dans le calcul. Mais est-ce pour autant que vous êtes en surpoids ? Evidemment que non !

On peut également parler de l’ossature de la personne. En effet, certaines personnes ont des os fins, d’autres plus larges. Cela non plus n’est pas pris en compte dans ce calcul.

Malheureusement, comme vous l’avez compris, une personne peut être estimé en surpoids ou même obèse, et donc dans une situation de santé dangereuse, alors qu’en réalité c’est sa masse musculaire ou son ossature qui fait que le résultat de cet indice est élevé et non une masse graisseuse élevé.

.

Image de couverture : Linus Schütz de Pixabay 

Le partage c'est la vie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Loading Facebook Comments ...